FORUM NC-16. Ce forum est un forum hentai, yaoi et yuri. Nous l'interdisons aux moins de seize ans et déclinons toute responsabilité si jamais les âmes sensibles sont choquées.
Le forum passera bientôt en V.2. De nouveaux lieux, de nouveaux hybrides et une intrigue qui évolue ! Soyez présents !

Partagez
 

 Un Nouvel...Arrivant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouvel...Arrivant. Empty
MessageSujet: Un Nouvel...Arrivant.   Un Nouvel...Arrivant. Icon_minitimeLun 29 Oct 2012 - 19:15



~ Bassiano Rossi ~

  • Surnom : Aucun pour l'instant..
  • Âge : 26 ans...
  • Ton espèce : Kitsune, bien que le sang Neko coule aussi dans ses veines
  • Orientation Sexuelle : Qui saurait répondre à une telle question ~ 
  • Classe et/ou poste : Professeur de Musique ♫



« Miroir, mon beau miroir, décris-moi... »

Commençons par l'aspect général. Bassiano n'est ni trop grand, ni trop petit. Il mesure dans les environs d'un mètre soixante-dix. Son apparence fine, frêle, presque chétif est trompeuse, en effet, ses os très durs ainsi que sa rapidité, son agilité, sa souplesse et sa force acquises au fil du temps font de lui un adversaire non négligeable bien qu'il soit en général totalement pacifique les dures leçons de vies lui on appris à ne pas se laisser faire. Son teint très pâle a eu raison de lui plusieurs fois lorsqu'il dormait et que les personnes le voyant le croyait mort. Oui, Bassiano donne comme première impression d'être un mort... vivant . Sa peau de couleur albâtre fait d'ailleurs bien ressortir ses cheveux et son pelage noir aux reflets rougeâtres ainsi que ses yeux rouges .

Passons maintenant à la description de son visage, en essayant de mieux détaillés. Ses cheveux d'ébène et souples, généralement ébouriffés encadrent parfaitement son visage aux traits fins, dompté par un regard aussi froid que l'hiver, ses yeux d'un rouge d'aniline sont dépourvu de pupilles... oui, il ne possède pas de pupille, étrange n'est-ce pas ? Enfin, continuons, des lèvres pincées lui donnant un air strict, un nez droit légèrement retroussé tout de même et voilà à peu près à quoi ressemble notre cher franco-italien de près.

Concernant sa tenue vestimentaire, il porte régulièrement une chemise claire avec un gilet en col V et cintré à la taille de couleur sombre par-dessus, un pantalon en toile et des chaussures chic de la même couleur que le gilet mettant même parfois des gants . Toujours soigné, le jeune homme allie en général la combinaison noir/blanc.

Lorsque les gens regardent Bassiano en général, ils n'éprouvent pas du dégoût, car malgré son physique mortuaire il dégage un côté mystérieux qui attirerai certaines femmes. Il émane de lui surtout une sensation de malaise, de peur qui peut en paralyser plus d'un, un simple regard de travers de sa part et vous pouvez être sûr que plusieurs de vos nuits seront tourmentées ~

« Je pense, donc je suis... »

Décrire mentalement Bassiano... ce n'est pas chose facile, mais je vais faire du mieux que je peux. Bassiano possède tout d'abord, comme tous ses frères Kitsune une fourberie hors-pair. Il dit souvent à ce sujet que tout le monde à son arme propre pour se défendre de ce monde terrifiant, lui, c'est sa ruse. Sur ce point il n'a pas tout à fait tord, plusieurs fois elle lui à sauver la vie. J'imagine que beaucoup, peut être vous, pensez que la ruse et la fourberie sont des défauts, pour lui ce sont de véritables atouts.

Bon, passons. Bassiano est en apparence quelqu'un de très froid et distant voir méchant dans certains cas, mais ce n'est qu'une couverture pour cacher l'être sentimental qui y hiberne depuis tant d'années. En effet, le jeune homme est en fait quelqu'un de très attachant et gentil lorsqu'il daigne montrer sa vraie apparence, mais au moindre blocage il se renferme sur lui et de peur d'être blessé une énième fois, c'est vous qu'il blesse en premier. Revenons sur ce qu'il est en apparence, car, croyez-moi, c'est ce que vous verrez le plus souvent. Aussi froid que le temps lors de l'ère glaciaire, vous élève, le fuirez comme la peste dans les couloirs. Il n'hésitera pas à aider cependant quelqu'un en proie de moquerie, ou de violence, il a assez été traumatiser lors de son enfance, il ne supportera pas de voir un élève dans le même cas que lui. Peu bavard en général, il pourra cependant vous tenir compagnie si vous engagez en premier la conversation, car, étant quelqu'un de très cultivé, il trouvera toujours un sujet de quoi parler. Il est aussi très curieux et parfois distrait, lunatique sur les bords. Je ne vais pas détailler plus, histoire de laisser un petit côté mystérieux à ce jeune homme ~

Sinon, son oreille absolue active, (l'oreille absolue active étant l'aptitude, que posséderaient certaines personnes, à reconnaître et déterminer sans référence préalable, le nom d'une ou plusieurs notes correspondant au son qu'ils entendent, pouvant chanter avec une extrême justesse une note donnée. Ils sont par ailleurs capables, non seulement d'identifier et de nommer une note écoutée, mais également de signaler si celle-ci est un peu trop haute ou basse.) faisant de lui un prodige est étonnante sachant que ni Neko, ni Kitsune possède une faculté auditive aussi exceptionnelle. En parlant de Neko, il possède bien entendu une vision nocturne accrue hérité de son côté maternelle.

« Père Castor, raconte-moi une histoire...  »

C'est l'histoire de Bassiano, un bâtard, non seulement étant hybride, donc mi-homme mi-animal, mais en plus bâtard en tant que fruit d'un mélange entre deux sortes d'hybrides. Sont malheureux destin était déjà tout tracer, sachant que les catastrophent s'enchaîneraient les unes après les autres.

Commençons l'histoire par son commencement... et elle commence déjà très mal. Par une froide nuit d'automne, une nuit pluvieuse et beaucoup plus sombre qu'à la normal, aussi silencieuse que la mort elle-même, une nuit qui terrifiait beaucoup de gens, autant humain qu'hybride. Cette nuit là, on était vendredi... pas n'importe lequel... on était le 13 aujourd'hui. Le vendredi 13 novembre à minuit plus exactement. Un cri vint déchirer ce silence, vous penserez à un cri de personne venant de se faire assassiner ou autre scène morbide ? Non, non. C'était un cri enfantin, un cri de bambin, le premier, celui d'un enfant venant de naître. A peine né, il le surnommait déjà l'enfant du diable, né d'une union interdite. Pas besoin de vous faire comprendre, que ce bébé fut immédiatement abandonné et que ces géniteurs se séparèrent, ils n'avaient pas voulu de cet enfant, une courte liaison passionnel et *pfiiiout* des responsabilités qui apparaissent ? Non merci. La jeune maman n'avait découvert que très tard sa grossesse et ne pouvait plus avorter. Elle une Neko, mi-femme mi-chatte, lui un Kitsune, mi-homme mi-renard, leur enfant... un être mi-homme mi-chat mi-renard.... non, il ressemblait à sa mère physiquement, mais était dépourvu de facultés physiques félines.. il appartenait à la famille des vulpes. Il avait une queue, des oreilles et des dents de renard.

Ses parents décidèrent d'envelopper le bébé dans une couverture de marque, avec une lettre expliquant le pourquoi du comment et qui ils étaient au cas où quelqu'un le trouverait et l'élèverait et quelques billets. Mais ils ne lui donnèrent pas de nom... Ils le déposèrent dans la rue, en Italie, du côté de sa mère donc, vu que le père était français et habitait en France. Le matin même quelqu'un trouva le petit bébé, un sans abris, Giuseppe Rossi. Assez âgé, il avait abandonné tout espoir d'avoir un enfant, pour lui c'était un don, bien qu'il savait qu'il n'élèverait pas cet enfant dans des conditions favorables. Il ne lit pas la lettre, mais la garda, lorsqu'il estimera que le jeune garçon sera prêt, il lui donnera la lettre. Giuseppe lui donna le prénom de son défunt père, Bassiano.

Plusieurs années s'écoulèrent, Bassiano avait sept ans, du moins, sept ans depuis que le vieil homme l'avait découvert. Il fêtait son anniversaire tous les treize novembre, le jour où il l'avait trouvé, sans savoir que c'était sa vraie date de naissance. Le petit garçon avait grandi dans une ambiance pauvre certes mais heureuse, son père lui apprenait tout, c'était un vieil homme cultivés, un ancien musicien qui lui avait appris à jouer de l'harmonica et de la guitare.Pourquoi avoir fait une ellipse jusqu'à ses sept ans précisément ? Pour la simple et bonne raison, que trois jours après son septième anniversaire, sa vie va prendre un nouveau tournent.

Alors qu'il jouait de la guitare et chantait un petit refrain, afin de gagner quelques sous, son père adoptif l'accompagnant avec son harmonica, un homme, distingué, à l'allure noble vêtu de noir, s'arrêta quelques instants pour les écouter. On ne voyait pas son visage, caché par un col montant et un haut de forme mais Bassiano devina qu'il souriait. Une fois terminé, le mystérieux inconnu retira son chapeau, qui laissa place à une chevelure longue attachée en queue de cheval que le petit garçon n'avait pas remarqué. Il devait avoir la quarantaine, il était blond, yeux bleu avec un teint joyeux, le voir mettait vraiment de bonne humeur.

- Mon cher ami, est-ce votre fils ?
- Oui monsieur, pourquoi ?
- Puis-je vous parler quelques instants, seul à seul ?

Giuseppe hocha la tête et suivit l'homme en noir quelques mètres plus loin. Ils revinrent tous les deux un immense sourire aux lèvres, bien que celui de son père était un peu forcé.

- Bassiano, prépare toi tu vas suivre ce monsieur, je suis sûr que ça va te plaire là où il va t'emmener.
- Mais... et toi papa ?
- Ne discute pas, on se verra bientôt je te le promet.

Bassiano surpris, ne daigna pas répondre, pris le peu d'affaire qu'il lui rester, et vint vers son père. Celui-ci l'embrassa, lui donna une petite enveloppe et sa guitare, en souvenir. Le petit garçon ne comprit pas sur le coup c'est quelques années plus tard qu'il comprit qu'il n'allait surement plus jamais revoir son père adoptif. Pour son bien, Giuseppe l'avait fait interner dans une prestigieuse école musicale suite à la demande du directeur, qui n'était autre que l'homme qu'il l'avait vu.

C'est à ce moment-là que sa passion et son calvaire commença. Bassiano adorait la musique, être dans une école musicale connue était son rêve et il venait de se réaliser. Pourquoi son calvaire dans ce cas ? C'est une école presque uniquement humaine, les seuls hybrides qui y étaient étés des Usagi, ils étaient persécutés... alors vous imaginez un hybride 'bâtard" ? Et en plus fayot, il était bon dans chaque instruments, la jalousie, la haine et autres sentiments de ce genre qui émanait des garçons de son âge si peu différent, seulement dépourvus d'oreilles et de queues animales firent d'eux ses bourreaux. Ses seuls amis ? Le directeur et le prof de chant, un Usagi clamant la paix dans le monde faisant office de professeur de philosophie à ses heures perdues. Chaque jours frapper, injurier, Bassiano qui était pourtant le garçon le plus gentil du monde commença à se renferma de plus en plus sur lui-même. Son caractère changea du tout au tout au bout de dix longues années. Désormais, seul la peur était ressentie par les élèves de l'école. Il avait entre-temps ouvert l'enveloppe et l'avait lus, sans aucune once de tendresse et de compréhension envers ceux qui l'avaient écris, ils l'avaient créés et rejetés, incapable d'assumer le monstre qu'ils avaient fait. Vincent Guerin et Leslie Stella. Les noms de ses parents, ils faisaient partis tout deux d'une famille connue de leurs races respectives. Un jour, il les retrouverait, rien que pour voir leur têtes, pour voir à qui il ressemblait et pour voir leurs têtes lorsqu'ils verraient ce qu'est devenu leurs fils, un prodige. Cette pensée lui à redonner du courage et sans mal il eut tous ses diplômes très jeune. Et postula à Lost School, une école réputée pour ses élèves variés, qui il espère l'aidera un peu plus à assumer sa nature. Il fut admis en tant que professeur de musique et le reste est à venir.

Si je ne vous raconte pas plus au sujet de ses mésaventures, c'est qu'il préfère rester discret à ce sujet et seules les personnes ayant gagnés sa confiance totale seront vraiment tout ce qui a fait de lui, cet homme froid, glacial qu'il est aujourd'hui.

« Quels sont tes goûts...? »

Comme vous l'aurez sans aucun doute compris, Bassiano est un fervent adorateur de la musique, étant même devenu professeur dans ce domaine. Il se cultive beaucoup et aime lire des livres plus ou moins récent, aime regarder des films de n'importe quel genre bien qu'il adore les thrillers. Il aime aussi dessiner lors de ses heures perdues. Bien qu'en apparence distant, il n'hésitera pas à aider une personne dans n'importe quelle situation. Côté nourriture, il n'est pas bien difficile et aime de tout.

Ce qu'il n'aime pas.. les gens violents et qui use de n'importe quelle prétexte pour maltraiter quelqu'un de différent. Bien qu'il n'ose pas se l'avouer, Bassiano a peur des humains suite au traumatisme de son enfance. Sinon il a une amertume lorsqu'il entend parler de la famille Stella et Guerin bien qu'il n'en veuille pas des masses à ses géniteurs, Bassiano étant quelqu'un de peu rancunier.

« Parle-nous des tes ambitions et de ton parcours de pro... »

Bassiano a très vite compris que la musique était faite pour lui, déjà très jeune il a commencé à jouer de plusieurs instruments tels que la guitare, le piano, la flûte et même le violon . Il a été interner dans une prestigieuse école de musique, où il a vécu presque toute son enfance ainsi que son adolescence . Ayant comme idée de faire retranscrire sa passion, il a décidé par la suite de devenir professeur de musique . Etant un jeune prodige et ayant l'oreille absolue, ça lui a permis de passer toutes ses années d'études beaucoup plus rapidement que les autres ayant eu ainsi tous ses diplômes très jeune .

« D'autres confessions à nous faire...?  »

Vous, les élèves, vous n'aurez qu'à bien vous tenir, je suis sûr que des heures de colles, seul, en sa compagnie, ne vous tenterez pas... Si ?




~ Ne te cache pas derrière ton écran ~
  • Votre pseudo/prénom : Pas nécessaire je pense.
  • Votre âge IRL : De même.
  • Quel est le personnage de votre avatar : Sebastian Michaelis du manga Black Butler.

    Un Nouvel...Arrivant. 836998863
  • Comment avez vous connu le forum ? Bouche à oreille...
  • Que pensez-vous de Lost School ? Le forum me semble bien... pour l'instant.
  • Des suggestions ? Aucune.
  • Avez vous lu le règlement ? Bugs Bunny est Okay !


Dernière édition par Bassiano Rossi le Mar 30 Oct 2012 - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Akai
Admin, élève de sixième année
Ruka Akai

Messages : 399
Date d'inscription : 17/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Septième année
Vos loisirs :

Un Nouvel...Arrivant. Empty
MessageSujet: Re: Un Nouvel...Arrivant.   Un Nouvel...Arrivant. Icon_minitimeMar 30 Oct 2012 - 11:26

Bienvenue !

Eh bien voilà une fiche interessante, un personnage tout aussi interessant. Ta fiche est parfaite, rien à dire ! Agréable à lire, bien écrite... Les codes sont bons, je te valide et te souhaite la bienvenue parmi les professeurs tous plus sadiques les uns que les autres dans cette école de tarés ! x)

Amuse toi bien ~
Revenir en haut Aller en bas
Compte a supprimer
Femme
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 04/11/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

Un Nouvel...Arrivant. Empty
MessageSujet: Re: Un Nouvel...Arrivant.   Un Nouvel...Arrivant. Icon_minitimeMar 30 Oct 2012 - 15:48

Bienvenue à vous professeur =)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un Nouvel...Arrivant. Tek4f37a2e1d759d4228744Un Nouvel...Arrivant. Tek512ce4890ad899384624

                                              Ma couleur de dialogue : ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Un Nouvel...Arrivant. Empty
MessageSujet: Re: Un Nouvel...Arrivant.   Un Nouvel...Arrivant. Icon_minitimeMar 30 Oct 2012 - 18:47

Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un Nouvel...Arrivant. Empty
MessageSujet: Re: Un Nouvel...Arrivant.   Un Nouvel...Arrivant. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Nouvel...Arrivant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost School :: Les archives :: Fiches terminées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit