FORUM NC-16. Ce forum est un forum hentai, yaoi et yuri. Nous l'interdisons aux moins de seize ans et déclinons toute responsabilité si jamais les âmes sensibles sont choquées.
Le forum passera bientôt en V.2. De nouveaux lieux, de nouveaux hybrides et une intrigue qui évolue ! Soyez présents !

Partagez
 

 Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ismène Chevalier
Femme
Ismène Chevalier

Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2011

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeSam 5 Nov 2011 - 21:19


~ Chevalier Ismène ~

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Transi11

  • Surnom - Les autres me surnommaient Isy.
  • Âge - Je suis présentement âgée de dix-huit ans.
  • Ton espèce - Il me semble bien que je suis une simple humaine comme les autres.
  • Orientation Sexuelle - Je suis 1oo% hétérosexuelle, désolée, les filles =).
  • Classe et/ou poste - Je suis en septième année d'études.


Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Transi11

___« Miroir, mon beau miroir, décris-moi... »

Ismène est blonde. Ismène est belle. Ismène sait faire la vaisselle. > Just for fun <

La demoiselle est d'un blond qui n'a d'égal que l'or des blés en plein été. En effet, la jeune fille a de longs cheveux dorés qui lui arrivent sous les fesses, tombant en légères ondulations dans son dos telles des cascades d'or. Ils sont soyeux et épais et pour cette raison, Ismène est obligée de les entretenir un maximum ou le résultat serait catastrophique. La jeune fille possède aussi deux prunelles d'un bleu azur éclatant dans lesquelles, il est possible d'y lire toutes ses émotions car Ismène est un livre ouvert. Son minois est celui d'une femme enfant, ses traits sont matures mais ses mimiques sont celles d'une petite fille vive et intrépide. Son nez est discret, légèrement à retrousette tandis que ses lèvres sont fines et peu pulpeuses. La pâleur de sa peau laisse penser qu'elle vient d'un pays nordique. Nous verrons plus tard que votre observation n'est pas très loin de la vérité.

Elle mesure environ un mètre quarante-neuf pour une quarantaine de kilos. Autant dire que sa silhouette est élancée et fine, voire même athlétique. Cependant, au contraire de nombreuses sportives de haut niveau, sa poitrine est généreuse et son corps portent toutes les formes d'une femme bien faites. Ses fesses galbées et rebondies attirent souvent les regards pervers auxquels Ismène décoche souvent une gifle en récompense. Ses épaules sont peu larges et les muscles saillant sous la peau de son dos la rend d'autant plus jolie lorsqu'elle est entièrement nue. Son ventre est légèrement plat et ses hanches sont relativement larges mais en accord parfait avec le reste de sa silhouette gracieuse. Ses jambes sont longues et fines bien que ses cuisses soient légèrement épaisses mais rien de bien gênant pour l'oeil masculin.

Pourtant, il existe un défaut sur cette beauté humaine. Ismène a une grosse cicatrice de brûlure dans le bas du dos, souvenir d'un grave évènement dans son enfance. Légèrement brune, elle ne passe pas inaperçue lorsque la beauté se retrouve en maillot de bain. Mais ne lui posez jamais la question de ce qu'elle a eu car elle vous fusillera du regard avant de vous répondre sur un ton glacial dont elle seule a le secret : "T'ai-je demandé si ta grand-mère faisait du vélo ?!", expression que les personnes âgées sortent souvent dans sa région natale. La cicatrice barre son dos de sa hanche gauche jusqu'à peu près le milieu de son dos, d'une largeur d'environ cinq centimètres. Elle est à présent camouflée par le tatouage d'une rose éclose mais malgré tout, la marque reste très visible.

Au niveau de ses vêtements, Ismène s'habille le plus simplement du monde. Elle porte souvent des petits chemisiers fins avec des jeans ou bien des jupes relativement courtes. Ceci dit, sa tenue vestimentaire met toujours en valeur sa jolie silhouette de jeune femme. Elle n'a pas de couleur fétiche et peut aussi bien porter du blanc que du vert ou du bleu. Cependant, elle attache toujours dans ses cheveux un petit papillon de couleur turquoise qui s'accorde parfaitement à son regard bleuté. Elle ne porte pas de bijou car elle déteste cela, seule cette petite barette frivole orne ses cheveux.

Lorsqu'on ne la connait pas, Ismène ne donne guère envie qu'on la connaisse puisque l'expression de son visage est toujours très dure. Mais dès qu'elle entame une conversation, elle devient une jeune fille joyeuse qui gagne à être connue.

___« Je pense donc je suis. »

Mentalement, Ismène est une jeune fille détruite. Les sévices qu'elle a subi ont fait d'elle un fantôme de tristesse et de solitude. D'ailleurs, elle n'ose même plus faire le premier pas envers des inconnus. Le traumatisme de son terrible accident est encore ancré en elle puisque tout récent. Elle fait bon nombre de cauchemars chaque nuit et devient peu à peu insomniaque. Pourtant, lorsqu'elle fait confiance, Ismène est une jeune fille douce et gentille. Elle ne supporte pas la violence et a énormément d'amour à revendre. Le jour où quelqu'un saura toucher son coeur, il ne le regrettera jamais car elle se donnera corps et âme pour cette personne. Elle se sent différente et idiote. En réalité, elle est d'une grande intelligence et serait presque en avance pour son jeune âge. Malgré tout, elle se sent coupable de tout ce qu'elle a subi et rêve de devenir hybride pour ressentir cette impression de puissance. En effet, elle est persuadée que les hybrides sont supérieurs aux humains puisqu'ils ont toujours eu le dessus sur elle. Autrement, elle n'a aucun complexe, pas même sa brûlure qui est pour elle la preuve qu'elle devait vivre. Elle a appris à encaisser les railleries même si au fond, cela la blesse toujours autant.

Ismène réfléchit beaucoup et cherche toujours des solutions à tout. Elle est toujours prête à aider son prochain même si celui-ci l'a frappée quelques minutes avant. Elle se dénoncera pour sauver la peau d'un ami. Elle s'offrira lorsqu'elle aimera. La petite blonde a un tempérament très fort, malgré tout. Elle est fière et défend son honneur coûte que coûte. C'est une jolie fille mais elle est incapable d'aller vers un homme. Les remarques sur sa poitrine la font rougir et la mettent en colère. Bien entendu, elle reste la plupart du temps dans son coin, seule avec un casque de musique sur les oreilles. C'est une façon pour elle de s'enfermer dans une bulle paisible. Elle s'est inventé un monde à elle, un monde à part pour y vivre lors de ses moments difficiles. Elle reste très secrète et personne ne connait son secret sur son passé. Le jour où elle se confiera enfin, elle se sentira enfin apaisée mais ceci dit, elle ne souhaite s'ouvrir qu'à une personne pour qui elle aura toute confiance. Chose presque impossible puisque la demoiselle n'a aucun ami.

Elle a la peur de l'abandon et c'est pour cette raison qu'elle ne s'attache pas facilement. Or, si elle le fait, un moindre détail l'inquiètera et elle deviendra totalement déprimée. Elle ne montre en général qu'un visage souriant et calme. Sa douceur ravit ses professeurs autant que sa perspicacité. Elle rêve du grand amour. Elle rêve encore à une vie meilleure, gardant l'espoir secret de retrouver un jour sa famille et de pouvoir en fonder une.

___« Père Castor, raconte-moi une histoire... »

Ismène ou le destin d'une simple orpheline. > Ambiance, DJ ! <

Clinique Saint-Martin, un bébé poussa son premier cri. Une petite fille venait de naître et les infirmières s'empressèrent de l'emmener loin de sa mère. Née sous X, l'enfant ne connaîtrait jamais sa mère. Cependant, la jeune femme lui donna son prénom : Ismène. La petite fille resta à la maternité une semaine pour que les médecins vérifient que tout était en ordre. Ismène était un beau bébé, en pleine forme et d'une grande beauté. À voir son regard, on savait qu'elle garderait les magnifiques yeux bleus que toutes les sages-femmes adoraient. En effet, étant née sous X, toutes les femmes de la maternité était touchée par l'histoire de la petite fille. Après une semaine, elle fût intégrée à un pensionnat de filles. Elle y grandit paisiblement les premières années mais très vite, cela changea. En effet, il y avait dans ce pensionnat un groupe d'anti-humain dirigée par une jeune Okami aux discours déjà très prometteurs.

Enfin bref, vers l'âge de cinq ans, Ismène fût intégrée au reste des pensionnaires, ayant l'âge de suivre des cours avec eux. C'est à partir de là que commença sa vie de calvaire.

Ismène, petite humaine, apprit bien vite que son espèce était à l'origine de la création de ces êtres munis de queues et d'oreilles animales. Elle les avait toujours trouvés fascinants et les enviait. Elle aussi aurait aimé devenir mi-femme, mi-animale et très tôt, elle avait demandé à sa maîtresse pourquoi elle ne devenait pas comme eux. Celle-ci avait souri, attendrie, et lui avait expliquée que cette "anomalie" n'était à l'origine pas naturelle et qu'on avait simplement créé ces êtres. Elle lui avait alors conté l'histoire de ces demis-humains. Leur rébellion, leurs actes terroristes pour assouvir les humains puis la paix instaurée parles grands dirigeants et la décision de créer une école pour toutes les races. The Lost School. Etrangement, le nom de la prestigieuse école resta gravé dans la mémoire de la petite humaine. Et heureusement.

Les mois passèrent et elle devint la cible des anti-humains. À leur tête, une fille. Une Okami plus exactement. Elle était appréciée par énormément de monde et était le chaf caché d'un mouvement de révolution au sein du pensionnat. Elle se prénommait Lucy. Elle avait deux ans de plus que Ismène mais savait attendrir les professeurs par ses airs d'ange et quiconque se plaignait de ses mauvais traitements ou rapportait ce qu'elle manigançait se retrouvait sévèrement puni pour mensonge puis subissait les représailles du clan des hybrides. C'est pourquoi Ismène ne dit jamais rien des sévices moraux que l'on lui infligeait. Déjà petite, elle était timide et se disait qu'il ne s'agissait que de mots. Toujours est-il que la petite Ismène se faisait la plus discrète de toutes les filles du pensionnat. Par ailleurs, les professeurs oubliaient facilement son prénom et l'oubliaient même au moment de l'appel.

De plus, la fillette était toujours seule. Personne ne l'approchait ni ne voulait lui parler, comme si elle était différente. Et au final, peut-être l'était-elle la douce Ismène ? Tous avaient plus ou moins connu leurs parents. Ils étaient soit orphelins d'un accident, soit retirés à leurs parents dépressifs, assassins ou pour on ne sait quelles autres raisons. En effet, rares étaient les enfants qui avaient été abandonnés à la naissance. En fait, elles n'étaient que deux. Ismène et Lucy. Sauf que Lucy était ouverte, expansive, extravertie derrière ses airs de fillette sage. Elle avait réussi à s'en sortir et à se faire accepter par ses discours étonnament développés pour son jeune âge. D'ailleurs, la Okami attirait l'admiration de la petite humaine. Elle aurait rêvé de se faire accepter elle aussi. Pourtant, les autres de son espèce l'ignoraient et la rejetaient. Alors, notre Isy décida de se renfermer sur elle-même et passa ses journées à la bibliothèque mais aussi sur les ordinateurs : elle cherchait une trace de son passé. Si elle en trouvait une alors les autres la reconnaîtraient sûrement comme l'une des leurs et enfin, elle pourrait mener une vie normale. Elle chercha durant des mois, demandant même l'hôpital dans lequel elle était née aux jeunes femmes qui s'occupaient d'elle mais aucune ne lui répondit. Les railleries furent nombreuses : Rat de bibliothèque était celle qui revenait le plus souvent mais elle s'en fichait. Finalement, elle chercha en vain sa famille et abandonna.

Un jour, elle avait à présent neuf ans et demi, alors qu'elle était assise dans un coin de la bibliothèque pour lire, Lucy et sa bande vinrent près d'elle. La fillette les ignora, s'attendant à entendre de nouvelles insultes mais ce qu'ils firent la surprirent. Ils commencèrent à lui parler gentiment et sans méchanceté. Alors, Ismène se méfia, habituée aux mauvaises blagues qu'ils lui faisaient toujours. Pourtant, ils continuèrent d'être amicaux, surtout Lucy qui la qualifia même de "jumelle orpheline" puisqu'elle avait la même histoire familiale qu'elle. Malgré elle, la fillette se laissa prendre dans les noirs filets de la louve.

Elles devinrent amis, pendant une durée d'environ six ou sept mois, Ismène n'avait jamais été aussi heureuse. L'hybride et l'humaine étaient devenues les meilleures amies du monde et faisaient absolument tout ensemble. Et puis un soir, Lucy lui proposa de sortir du dortoir en pleine nuit. Au début, la blonde refusa car cela était bien entendu interdit. Mais la louve finit par la convaincre et elles s'éclipsèrent donc en catimini. Son ainée l'entraîna dans les caves où se trouvaient d'autres filles plus vieilles que Ismène. Cette dernière les avait déjà toutes rencontrées un jour et savait qu'elles avaient, pour certaines plus de cinq ans de plus qu'elle. Cela surprit la fillette que son amie l'ait conduite ici avec ces personnes-là. Ce n'était pas leurs amies habituelles ! Cependant, la jolie blonde comprit très vite qu'elle n'était pas là pour le plaisir.

Lucy ferma la porte de la cave à clés et se retourna vers Ismène qui l'observait avec inquiétude. Elle avait un sourire démoniaque et son visage d'ange n'était plus. La fillette se mit à trembler des pieds à la tête et sentit des bras se saisirent d'elle et l'empêcher de bouger. C'est alors que son amie Lucy parla d'une voix qu'elle ne lui connaissait pas.


- N'aie pas peur Ismène... Je vais simplement t'apprendre des choses, ce soir. Tu es trop sûre de toi, Ismène chérie.
- Mais de quoi tu...
- Tais-toi, vermine ! Tu dois la fermer quand je parle. Oh je sais, on ne t'apprend pas ce genre de choses à l'école mais les cours ne sont que des idioties, tu sais. Vous les humains, vous êtes nos créateurs et nous avez asservis sans savoir qu'en réalité, nous étions bien plus intelligents que vous. De ce fait, vous nous avez sous-estimé... et la guerre eut lieu.

Ismène regardait Lucy de ses grands yeux, terrifiée et sentant les larmes lui monter aux yeux.

- Mais les grands dirigeants, des traîtres, ont décidé que nous allions tous redevenir de grands copains. Heureusement qu'il existe encore des hybrides comme nous pour rétablir les lois.

Sur ces mots, elle mit un coup de genou dans le ventre de Ismène, celle-ci s'affaissant sous le coup. Elle se mit à crier malgré son souffle coupé mais le rire diabolique de la louve la ramena à la réalité.

- Tu peux crier autant que tu veux, personne ne t'entendra. Tu t'es crue supérieure Ismène. Tu as cru que tu pouvais devenir mon amie... mon égale. Elle la giffla de plus belle. Tu te trompes ! Tu dois me servir, petite peste. Tu as cru que tu pourrais m'attendrir avec tes beaux yeux, n'est-ce pas ?! Tu as cru que parce qu'on a la même histoire, toi et moi pourrions être amies ?! Quelle naïve tu fais ! Elle lui cracha à la figure et l'obligea à se mettre à genoux. C'est là qu'est ta place, faible chose.

Cependant, la fillette, bien qu'effrayée, était dotée d'une fierté et d'un honneur profonds. Elle refusa de rester à genoux et se releva sous les yeux surpris de la louve.

- Je ne suis pas soumise ! Tu es folle, Lucy !
- Folle ? Vous avez entendu ? Elle a dit folle ! Dit-elle en éclatant d'un grand rire mauvais. Tu as raison, je suis folle, Ismène. Folle de rage et de vengeance !

Elle lui mit un nouveau coup dans l'estomac et Ismène tomba à genoux. Lucy ne lui laissa pas le temps de bouger cette fois-ci et lui envoya un coup dans le visage. Ce fût alors que ses amies se mirent à frapper la fillette, elles aussi. Ils la lynchèrent pendant cinq bonnes minutes, l'insultant de tous les noms possibles. Lorsqu'elles s'arrêtèrent, la Okami grogna doucement et s'accroupit près du visage ensanglantée de la petite blonde.

- Bien entendu, ce cours particulier reste entre nous... Elle joua avec un ongle et ajouta : Sinon, tu sais ce qui t'attend ma douce.

Sur ces mots, elle partit avec son escorte, éclatant d'un rire commun et laissant Ismène qui ne pouvait même plus bouger. Elle se retrouva dans le noir, frigorifiée et tremblante. Lucy s'était déchaînée sur la petite, lui brisant deux côtes, lui en fracturant une quatrième ainsi que le bras gauche et lui laissant un grand nombre d'oematomes sur le corps et un oeil tuméfié. Au petit matin, elle entendit un bruit et crut d'abord que c'était les filles qui revenaient mais les pas passèrent devant la salle sans s'arrêter. Ismène ne parvint pas à crier, trop affaiblie. Elle finit par s'évanouir et lorsqu'elle s'éveilla, elle était à l'infirmerie, seule. On lui conta plus tard que la femme de ménage l'avait trouvée par hasard car elle cherchait un nouveau balai. La petite était restée jusqu'au midi sans que qui que ce soit ne voit son absence. Lorsqu'on l'avait retrouvée, on s'était alors rappelé de son existence. Elle avait dormi deux jours, se réveillant par moment en poussant des cris d'horreur que l'infirmière s'empressait de calmer par une injection de calmant. On l'interrogea alors sur ce qui était arrivé mais aussitôt, la petite se mit à pleurer et plus on essayait de comprendre et plus elle se rendait malade, allant même jusqu'à vomir. On laissa donc l'affaire, ne pouvant de toute façon rien faire.

Ismène reprit l'école un mois après. Tous la regardaient étrangement et le groupe de Lucy eut un rictus mauvais en la voyant passer. Finalement les cours reprirent pour la petite blonde mais elle continuait d'être la cible du groupe de Lucy. Parfois même, ils l'entraînaient dans un coin pour la frapper au ventre puisque cela ne laissait aucune trace. Elle avait la vie dure.

Et puis un jour, elle apprit par les échos de fillettes très heureuses que Lucy avait trouvé une famille. Aussitôt, Ismène sentit un sourire se dessiner sur ses lèvres. Plus de Lucy, plus de souci ! Son regard s'embruma même de larmes de joie. Au bout d'une semaine, la louve était partie. Bien entendu, la veille de son départ, elle avait offert un cadeau à Ismène en l'entraînant dans les toilettes et en la noyant dans le lavabo. Elle avait alors murmurer à son oreille :


- Ne sois pas trop heureuse, Ismène, je te pourrirai toujours la vie...

Mais celle-ci s'en fichait : comment Lucy pouvait-elle encore lui faire du mal après son départ ?! Alors elle subit la torture sans broncher, se disant que c'était la dernière. Mais Ismène se trompait.

Malgré l'absence de Lucy (déplorée même par les professeurs mais fêtée par les humaines du pensionnat), les autres hybrides continuèrent de les harceler. Certes, moins souvent mais Ismène restait leur souffre-douleur, comme si Lucy leur avait donné l'ordre de continuer à la rendre malheureuse. Alors la blonde subissait. Que pouvait-elle faire d'autre ?

Ses quinze ans arrivèrent bientôt et pour la jeune fille, les sévices de ses camarades étaient devenus tellement normaux qu'elle n'en éprouvait plus rien. "Allez-y, quand vous en aurez marre, vous arrêterez" étaient les seuls mots qu'elle leur crachait au visage. Cela les provoquait encore plus mais elle n'en avait plus rien à faire. Parfois, en secret, elle espérait même finir par en mourir. Les autres humaines l'ignoraient, les hybrides la torturaient. Rien en ce monde ne comptait pour à présent. Mais cela dût agacer un peu trop ses bourrelles (ndla : féminin de bourreaux) car un jour, ils eurent recours à un autre moyen qui, lui, fonctionna.

Une nuit que Ismène dormait paisiblement, elle sentit des bras l'attraper et quelqu'un plaquer un oreiller sur sa bouche. Elle se débattit mais les bras étaient bien trop nombreux. Elle fût entraînée dehors, dans le jardin du pensionnat près du terrain de volley. Là, ils enlevèrent le coussin et la bâillonnèrent. Elle jeta des regards apeurés tout autour d'elle. Il y avait des jeunes hommes et des jeunes femmes qu'elle ne connaissait pas. Certaines élèves de son pensionnat étaient elles aussi présentes. Et puis. Elle crut apercevoir son pire cauchemar mais un homme vint se mettre devant son champ de vision. Ils lui arrachèrent ses vêtements jusqu'à ce qu'elle se trouve entièrement nue puis la traînèrent, lui erafflant la peau sur le goudron, jusqu'à l'un des poteaux du filet de volley. Ils l'y attachèrent debout et lui envoyèrent un liquide odorant que Ismène reconnut tout de suite. Elle criait mais son bâillon masquait absolument tout. De l'essence parsemait à présent son corps dénudé. Elle entendit un bruit d'allumette craquée, dans son dos et sentit quelque chose la brûler brusquement dans le bas du dos. Son cri passa même par dessus le bâillon et dans la terreur qui envahit son cerveau, elle entendit un rire démoniaque et vit un démon enflammé au regard aussi incandescent que la braise. Lucy.

Ismène se débattit et parvint à détacher ses mains qui allèrent arracher son bâillon pour hurler aux secours. Mais déjà, on l'apergeait d'eau. Elle perdit connaissance, cessant de lutter contre la mort. Elle voulait en finir. Pourtant, elle s'éveilla à nouveau mais pas à l'infirmerie mais dans un hôpital. Ismène était restée dans le coma pendant près de deux ans tant la douleur avait affaibli son corps. Elle n'était pas seule, un professeur de son pensionnat était là. Elle tenta de se redresser, ayant l'impression que le feu la couvrait encore et que les flammes léchaient sa peau pour la réduire en cendres. Elle tremblait et se mit à crier, prise d'une crise de folie. On l'endormit à nouveau. Ce fût ainsi pendant près d'une semaine et finalement, elle parvint enfin à s'éveiller. Elle faillit faiblir et se remettre à hurler mais son esprit lui murmura qu'elle était en sécurité. À nouveau, un professeur était là. Il ne s'agissait pas de la même que la fois d'avant mais il était là. Dès qu'elle ouvrit les yeux, il s'apprêta à appeler les médecins mais elle lui fit un faible geste de la main. Il se détendit et se rassit. D'une petite voix rauque, elle souffla :


- Où... Où suis-je... ? Pourquoi on ne m'a pas enfin tuée... ?

L'homme fût particulièrement surpris par les mots de la jeune fille et posa une main sur sa bouche, le regard plein de compassion.

- Tu es à l'hôpital, Ismène. Tout va bien, tu ne risques plus rien ici. Je suis monsieur Lelong. Je suis professeur dans ton pensionnat. Tu te souviens de moi ? Elle fit oui de la tête. Tu as été brûlée vive, Ismène... tu te rappelles... ? Nouveau signe de la tête. Qui t'a fait ça, Ismène ? Dis-le nous, c'est important pour l'enquête.

Les yeux de la jeune fille s'ouvrir grands et elle le regarda avec incompréhension.

- Ils étaient là ! Quand vous m'avez jeté de l'eau ! Ils étaient là deux minutes avant ! Vous ne les avez pas attrapés ?!

L'homme fit non de la tête et parut embêté.

- Tes cris avaient réveillé tout le pensionnat et les coupables se sont donc immiscés dans les autres élèves. Nous n'avons trouvé personne sur les lieux du drame. Donne-nous des noms, Ismène...

Malgré sa rage, la jeune fille ne parvenait pas à dire qui avait pu faire une chose pareille. Il lui proposa de l'écrire, elle refusa. Il ne se fâcha pas mais tenta de la rassurer. Elle commença à pleurer, tremblante et une infirmière entra pour lui dire de la laisser tranquille. Quelques jours après, on expliqua à Ismène l'étendu des dégâts.

- Vous garderez une cicatrice au niveau de vos reins, Ismène. C'est là que le feu a débuté, n'est-ce pas... ? Elle ferma alors les yeux, le souvenir de la brûlure revenant la hanter. Je comprends... Cependant, fort heureusement pour vous, vos camarades, arrivés avant vos professeurs, ont eu la présence d'esprit de vous asperger d'eau avec le jet. Cela a atténué les dégâts sur votre peau. Vous n'êtes brûlée que dans le milieu et le bas du dos et au niveau des cuisses. L'essence n'avait pas couvert tout votre corps. Vous avez eu beaucoup de chance, mademoiselle.

Ismène détourna le regard. Elle n'était pas certaine d'avoir eu tant de chance que cela. Elle aurait préféré mourir. Elle fût suivie par un psychiatre pendant l'année qui suivit et resta à l'hôpital durant tout ce temps car son état moral demandait des soins constants. Finalement, le directeur de son pensionnat arriva un jour accompagné d'une jeune femme à l'épaisse chevelure rouge éclatant. Elle était vêtue de façon provocante mais élégante et avait aussitôt eu un geste d'affection envers la petite blonde en prenant sa main dans la sienne et en la regardant droit dans les yeux avec une sorte d'instinct maternel dans le regard. La jeune inconnue s'était tournée vers l'homme et avait sourit :

- Alors c'est elle ?
- Oui Dalya, il s'agit de Ismène, notre pensionnaire au triste passé.
- Ne dites pas cela ! Chaque épreuve de la vie forge ce que nous sommes ensuite ! Et si je trouve les coupables de cette infamie, ils paieront, croyez-moi ! Elle se tourna vers Ismène. Je m'appelle Dalya Yoru. Dis-moi, ma jolie, ça te dirait d'entrer dans mon école ?
- Non ! Laissez-moi tranquille ! Cracha Ismène en arrachant sa main à celle de la directrice.

Celle-ci ne se démonta pas et fit un sourire attendri.


- Pauvre puce...

Elle caressa ses cheveux et Ismène eut d'abord un mouvement de recul, par réflexe mais fût surprise de sa douceur. Dalya se tourna vers le directeur qui tentait de convaincre la blonde.

- Chut, chut, chut ! Laissez-la ! C'est son choix, Fabrice. Elle posa un doux regard sur Ismène. Je te laisse Ismène. Si tu changes d'avis, appelle ce numéro.

La rousse lui tendit une carte où était imprimé le numéro d'une école nommée Lost School. Dalya et le directeur allaient fermer la porte lorsque Ismène cria :

- Attendez ! Je veux venir.

Dalya eut un grand sourire et le directeur sembla rassuré et tout aussi heureux. Elle devint alors Ismène Chevalier, nom qu'elle avait du prendre pour entrer légalement dans l'école. Elle avait emprunté le nom au directeur de son pensionnat qui n'avait cessé de venir lui rendre visite, inquiet pour elle. D'ailleurs, il lui avait remis un présent quelques jours avant qu'elle ne parte.

- Tiens, Ismène.
- Qu'est-ce que c'est ?
- Ouvre-le et je t'expliquerai. Elle ouvrit le coffret et ouvrit deux grands yeux ébahis. Ceci est un cadeau de ta mère, Ismène. Elle nous l'a remis en nous faisant promettre de te l'offrir le jour où tu quitterais le pensionnat. C'est le cas à présent. Il est à toi.

Il s'agissait d'une barrette en forme de papillon azur, assorti à ses beaux yeux. Aussitôt, elle le plaça dans ses cheveux et s'observa dans un miroir. Depuis, elle le quitte plus.

Deux semaines après, Ismène partit pour Lost School avec Dalya Yoru, venue la chercher en voiture avec chauffeur exprès pour l'occasion. Elles avaient beaucoup parlé de tout et de rien et jamais la directrice n'avait mentionné l'incident. Lorsqu'elles arrivèrent, elle lui montra sa chambre et lui fit visiter le manoir vide de monde à cette heure. C'est ainsi qu'elle reprit une vie presque normale, sans se douter que sa pire ennemie avait choisi le même chemin qu'elle.

___« Quels sont tes goûts ? »

Ismène est férue de lecture. Elle lit absolument tout ce qui lui passe sous la main et est donc très cultivée. Elle a des points forts dans tous ce qui est langue, orthographe et grammaire etc. Cependant, ce n'est pas là sa seule passion. Ismène danse et Ismène danse avec une grâce incroyable pour quelqu'un dont le corps a subi d'énormes traumatismes. D'ailleurs à son arrivée à Lost School, elle s'est inscrit à la danse. Elle s'essaie à toutes les danses possibles et semble être faite pour les tutus roses. Ensuite, la jolie blonde aime écouter de la musique. Très souvent, elle s'isole dans sa chambre, le casque sur les oreilles et elle enchaîne divers pas de danse très gracieux et improvisés.

Malgré ce qu'elle a vécu, elle est fascinée par les hybrides et leurs incroyables capacités. Elle les regarde toujours d'un air envieux et admiratifs. Cependant, elle garde une certaine peur d'eux et tout particulièrement des Okami, race de Lucy. Par ailleurs, Ismène est phobique du feu et claustrophobe. Elle ne supporte plus d'être enfermée et aime le grand air, sortir et voir d'autres paysages. Elle se sent à l'aise à Lost School pour cette raison précise qu'elle peut aller se promener en forêt ou même dans les montagnes qui entourent le manoir. De plus, les hybrides y sont moins hostiles et font plutôt leurs coups en douce. Mais certains sont sympathiques, elle le voit sur leurs visages.

Enfin, Ismène n'est pas difficile et mange de tout. La cantine du pensionnat ne leur en laissant pas le choix, elle est habituée à manger des choses répugnantes sans broncher.

___« Parle-nous des tes ambitions et de ton parcours de pro ! »

En ce qui concerne son futur, Ismène n'a pas vraiment d'idée. Elle hésite entre professeur de danse et historienne. Pour ce qui est de la danse, sa passion lui est venue dès le plus jeune âge alors qu'en sport, on lui faisait faire de la danse. Aussitôt, elle sut qu'elle adorerait cela. Elle s'inscrivit donc au club de danse du coin de son pensionnat et suivit des cours particulier deux à trois fois par semaine. Elle a d'ailleurs toujours été douée et même blessée gravement, elle réussissait encore à enchaîner des pas de danse compliqués. Très souple, elle savait déjà faire le grand écart à l'âge de six ans. Autant dire que la frêle Ismène a toujours impressionnée à ce niveau.
Pour ce qui est du métier d'historienne, la jeune fille aimerait simplement pouvoir étudier elle-même le cas des hybrides et leur ascension au pouvoir. Fascinée comme elle est par les demis-hommes, ce métier lui semble parfait pour apprendre à les connaître et pourquoi pas, les comprendre.

___« D'autres confessions à nous faire ... ? »

Ismène n'a jamais eu de petit ami donc... !
Elle n'a aussi que peu d'effets personnels et tient plus que tout au papillon bleu qui orne ses beaux cheveux.
Le tatouage qui couvre partiellement sa brûlure est secret et tout récent !

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Derria10
Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Transi11

  • Votre pseudo/prénom - Chut... C'est un secret...
  • Votre âge IRL - Je suis âgée de dix-neuf ans Smile.
  • Quel est le personnage de votre avatar - Il s'agit de Kashiwazaki Sena du manga Boku Wa Tomodachi Ga Sukunai.

    Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Kashiw10
  • Comment avez vous connu le forum ? - Le bouche à oreille. Très efficace, d'ailleurs.
  • Que pensez-vous de Lost School ? - Sympathique Smile.
  • Des suggestions ? - Non.
  • Avez vous lu le règlement ? - Ok! Par Dalya


Dernière édition par Ismène Chevalier le Ven 13 Jan 2012 - 20:41, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeSam 5 Nov 2011 - 21:28

Bienvenue a toi petite humaine , bon courage dans notr manoir et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Ismène Chevalier
Femme
Ismène Chevalier

Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2011

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeSam 5 Nov 2011 - 21:33

Merci beaucoup ~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Tek4fd0f164879940234112
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Akai
Admin, élève de sixième année
Ruka Akai

Messages : 399
Date d'inscription : 17/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Septième année
Vos loisirs :

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeSam 5 Nov 2011 - 21:40

Jolie Avatar Miss,

Bienvenue à toi jeunne humaine sans défense °° *en même en tant que Usagi je vaux pas mieux....*
Revenir en haut Aller en bas
Ismène Chevalier
Femme
Ismène Chevalier

Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2011

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeSam 5 Nov 2011 - 21:48

Merci beaucoup mademoiselle la Usagi sans défense Very Happy !
Et joli avatar aussi (un peu effrayant x) ).
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Akai
Admin, élève de sixième année
Ruka Akai

Messages : 399
Date d'inscription : 17/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Septième année
Vos loisirs :

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeSam 5 Nov 2011 - 22:08

Allons, c'est Halooween =D ... Enfin c'était XD
Mais bon, attendons le changement de theme pour changer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeSam 5 Nov 2011 - 22:56

Hello!

Bienvenue parmi nous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ismène Chevalier
Femme
Ismène Chevalier

Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2011

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeDim 6 Nov 2011 - 2:53

Ruka -> Ah Halloween, c'est vrai :p.
Alyss -> Merci beaucoup !!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Tek4fd0f164879940234112
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeDim 6 Nov 2011 - 13:00

Bienvenue parmi nous jeune humaine Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeDim 6 Nov 2011 - 13:16

Bienvenue !! =)
Revenir en haut Aller en bas
Ismène Chevalier
Femme
Ismène Chevalier

Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2011

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeDim 6 Nov 2011 - 16:53

Merci beaucoup à tous les deux :3.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Tek4fd0f164879940234112
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeDim 6 Nov 2011 - 20:31

Oh mais c'est Kashiwazaki Sena *-*, je l'adore X3!!!!
Sinon bienvenue parmis nous ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Ismène Chevalier
Femme
Ismène Chevalier

Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2011

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeDim 6 Nov 2011 - 21:42

Merci Yannick :3. Moi aussi je l'adore Wink

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Tek4fd0f164879940234112
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeDim 6 Nov 2011 - 22:14

De rien, j'adore cette fille, elle a quelque chose de bien spéciale ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Akai
Admin, élève de sixième année
Ruka Akai

Messages : 399
Date d'inscription : 17/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Septième année
Vos loisirs :

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeLun 7 Nov 2011 - 20:49

Speciale ? Sa poitrine ? /Sbam//

*court avant de recevoir un fessé*
Revenir en haut Aller en bas
Dalya Yoru
Fondatrice, directrice, directrice des Flammae & professeur d'Italien
Dalya Yoru

Messages : 682
Date d'inscription : 04/12/2010

Feuille de suivi
Votre qualification : Professeur
Vos loisirs :

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeMer 16 Nov 2011 - 18:37

Ca avance ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Iso8
Directrice & Professeur d'Italien
Revenir en haut Aller en bas
https://the-lost-school.forumgratuit.org
Ismène Chevalier
Femme
Ismène Chevalier

Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2011

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 3:59

J'ai terminé !!!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Tek4fd0f164879940234112
Revenir en haut Aller en bas
Dalya Yoru
Fondatrice, directrice, directrice des Flammae & professeur d'Italien
Dalya Yoru

Messages : 682
Date d'inscription : 04/12/2010

Feuille de suivi
Votre qualification : Professeur
Vos loisirs :

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 14:27

Et bien ! T'en as mis du temps lol !

Perso, je te valide sans problème. Lucy va adorer la façon donc tu l'as présentée xD.
Tsukio viendra te valider ce soir et t'annoncer la section dont tu feras partie. Je pense d'ailleurs déjà savoir laquelle... hum.

Oublie pas le recensement de l'avatar et la signature de confirmation pour la lecture des réglo !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Iso8
Directrice & Professeur d'Italien
Revenir en haut Aller en bas
https://the-lost-school.forumgratuit.org
Invité
Invité
Anonymous


Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 15:25

Huhuhu... C'est bon, tu as su retranscrire l'horreur dont je suis capable... Soyons ennemies héhéhé !

Bon Rp ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 18:21

Je valide ta fiche tu es a present un membres de la section aeris !
Revenir en haut Aller en bas
Ismène Chevalier
Femme
Ismène Chevalier

Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2011

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 18:23

Merci :3

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Tek4fd0f164879940234112
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Empty
MessageSujet: Re: Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]   Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Ismène Chevalier, la blonde au fort caractère [Finie !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost School :: Les membres :: Fiches d'inscription :: Inscriptions validées :: Aeris-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit