FORUM NC-16. Ce forum est un forum hentai, yaoi et yuri. Nous l'interdisons aux moins de seize ans et déclinons toute responsabilité si jamais les âmes sensibles sont choquées.
Le forum passera bientôt en V.2. De nouveaux lieux, de nouveaux hybrides et une intrigue qui évolue ! Soyez présents !

Partagez | 
 

 Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Mar 20 Aoû 2013 - 22:27



~ Valdi & Catarina ~



  • Surnom - Cat
  • Âge - 20 ans
  • Ton espèce - Kitsune
  • Orientation Sexuelle - Hétéro
  • Classe et/ou poste - Fleuriste, officiellement, services secrets, officieusement.





___« Miroir, mon beau miroir, décris-moi... »


Cat est une jeune femme très jolie et ne se sent pas le besoin d'en rajouter juste pour aller à la pêche au compliment ou pour se rendre plus belle. Ses cheveux noirs corbeaux, issus de ses gênes italiens sont très longs et enviés par beaucoup de femmes. Ils sont pourtant bien raides à son grand damne, mais elle accepte ce fait avec philosophie. On ne peut pas tout avoir. Elle les attache souvent en queue de cheval et laisse dépasser deux grandes mèches sur le devant qui encadrent son visage quand elle travaille dans sa boutique. Sinon c'est chignon, sans une mèche qui dépasse, tirée à quatre épingles comme on dit. Rien n'est laissé au hasard. Comme si elle s'attendait toujours à je en sais quoi et qu'elle prévoyait quelque chose. Il lui arrive lors de rendez-vous galants, qui se font rares malgré sa beauté immaculée et la blancheur de ses traits, de laisser ses cheveux détachés, les laissant cascader loin en dessous de son bassin. Dans ces cas là, elle a de jolies mèches un peu dégradées, de plus épaisses encadrant son visage et d'où on peut voir pointer ses deux charmantes petites oreilles de renarde. Elle a l'avantage d'avoir aussi deux beaux grands yeux aux pupilles or scintillant, c'est magnifique à voir je vous le jure, surtout lors d'un coucher de soleil ou dans une ruelle peu éclairée, qui les font ressortir comme deux pierres précieuses virant à l'ambré. Et oui, mon amie...*la jeune femme soupire en faisant sa vaine déposition au commissariat. Elle ne sait pas qu'elle est protégée, ainsi que son identité, donc impossible de la retrouver, sauf pour les autorités qui s'occupent de préserver son anonymat* elle a disparu du jour au lendemain, sans laisser de traces...Ah oui...excusez-moi je reprends...Elle a un magnifique petit nez, un visage fin taillé en pointe, tantôt semblant enfantin, tantôt aux allures de femme fatale. Elle aime à se peinturlurer de temps à autres les pommettes comme pour tracer de fausses moustaches de chat, ce qui lui vaut en fait son surnom de "Cat". Elle a un visage très souriant et amène, des sourcils très fins...Excusez-moi pour cette description un peu décousue mais vous savez ce que c'est...les émotions et tout...Alors je peux rajouter qu'elle est assez grande, et élancée, comme un félin tien, ce qui est assez rigolo puisqu'elle n'est pas neko. Elle a de jolies jambes qu'elle laisse peu souvent entrevoir, mais toujours rasées de près quand il s'agit de sortir en robe ou en jupe. Pourtant je ne comprends pas qu'elle les cache sous ses jeans et ses hauts aux manches longues, pour la plupart du temps. Cela doit l'aider sûrement dans son travail à la boutique, plus pratique sans doute. Pourtant une fois il m'est arrivée de la surprendre dans une de ces tenues moulantes près du corps, qui lui allait à merveille, mais elle ne l'a jamais mise pour un quelconque homme, je n'ai jamais compris. C'était bien dommage, une fille si belle. Elle a de jolies épaules qui paraissent frêles au premier abord, mais c'est une jeune femme assez musclée. Oh pas comme une body-buildeuse, juste sculptée comme il faut avec tout ce qu'il faut là où il faut. Un poitrine de taille normale, voire un peu plus volumineuse mais pas de celles qu'on voit dans les magasines érotiques ou de charme, qui ressemblent à des obus disgracieux, d'ailleurs j'ai une photo si vous voulez...ah quoi? C'est ce que vous vouliez depuis tout ce temps? Fallait commencer par ça! *montre la photo et ne peut s'empêcher de faire l'éloge de la jeune femme encore* Regardez-moi cette douce et belle queue soyeuse et terriblement bien entretenue, on n'en fait plus de telles. Et puis vous voyez, contrairement à ce qu'on pourrait penser elle n'est pas noire mais blanche. Vous remarquez aussi ce joli petit fessier? Quoi...je peux m'en aller...bon bon d'accord..euh de rien...je signe ici, ok, voilà...bonne soirée...d'accord j'attends vite de vous nouvelles, quand vous l'aurez retrouvé* sort du commissariat*


___« Je pense donc je suis.  »


Cat est quelqu'un de foncièrement...gentil...pour le commerce, sa couverture, elle sera naturellement charmante, ouverte, sociable, mais détrompez-vous...Elle ne laissera paraître aucune émotion personnelle, quitte à passer pour un glaçon. La dernière personne à l'avoir vu exprimer un réel sentiment de joie est mort dans ses bras. Depuis ce temps là, elle ressent bien des choses, comme tout être humain, elle sait même sourire sur commande, mais vous ne saurez pas ce qu'elle ressent si elle ne vous l'a jamais dit de vive voix. Elle sait faire preuve d'un grand sang froid et a un sens de la justice super développé. Ce n'est pas la vengeance qui la motive, elle est rarement revancharde. Elle a une très bonne mémoire, surtout photographique, demandez lui d'apprendre un plan par cœur, une carte, de mémoriser une scène de crime, elle est bien plus utile qu'un simple appareil car elle est pourvue d'un bon esprit d'analyse, a le sens du détail, est minutieuse, précise, intelligente...Elle n'est pas une wonderwoman mais grâce à son entraînement intensif, et une dextérité  naturelle, elle est capable de prouesses dans la maniement des armes ou pour les démonter/remonter. Elle peut parfois se montrer sarcastique,mais drôle, tantôt sadique aussi. En présence de gens qui l'insupportent vraiment elle peut se montrer plus hautaine qu'à l'ordinaire, voire méchante, mais plus dans les paroles que dans le cœur, sauf quand elle se retrouve dans l'exercice de ses (vraies) fonctions. Des piques de jalousie peuvent ressurgir si elle se sent en rivalité avec quelqu'un: il faut savoir elle n'est pas mauvais bougre mais sa fierté l'empêchera souvent de reconnaître quand elle a fait de la peine à quelqu'un, du moins c'est ce qu'elle montrera car en vérité elle déteste voir quelqu'un souffrir. Elle donnerait "sa chemise" à un sans abri et déteste les inégalités. Elle peut se montrer parfois très espiègle et malicieuse, mais en de rares occasions. L'amour est un mot et un sentiment banni de son vocabulaire. Non pas qu'elle n'y croit pas, mais elle n'a pas envie de tomber amoureuse de quelqu'un d'autre car son cœur a déjà été brisé par amour à cause de la mort de son petit ami, à qui elle n'a jamais pu donner sa virginité. Si cela devait arriver un jour, cela sera non pas avec un homme d'un soir rencontré dans un bar et qui la trouve mignonne, mais parce que son amour pour cet homme transcendera celui qu'elle éprouvait pour son défunt compagnon. Vous l'aurez compris, elle ne connaît rien aux choses de l'amour, tout reste à apprendre dans ce domaine bien qu'elle sache quelles genres de leçons peut donner la vie. D'ailleurs elle peut se montrer un peu peste avec les hommes afin de les pousser dans leur retranchement, histoire de voir à qui elle à affaire. Vous avez intérêt à être bien accroché car elle s'avère être une véritable petite peste quand elle a quelqu'un dans le nez, et pas que les hommes...* la diseuse de bonne aventure sort enfin de sa transe, en regardant les jeunes hommes au rictus peu engageant qui recherchent Cat. Elle le rend la photo qui lui avait servi à déterminer son profil psychologique * ouais...maintenant je peux continuer de travailler? Et par ici la monnaie!*


___« Père Castor, raconte-moi une histoire...  »


*Une petite renarde brune d'environ 5/6 ans joue dans le parc fleurit du domaine de ses parents et tend un bouquet à sa mère:

"Regarde maman! C'est pour toi! Elles sont jolies!
-A..."

La mère regarde sa fille incapable de la gronder à cause de ce qu'elle venait de faire, un jolie bouquet composé de fleurs du jardins d'hiver qu'elle passait à faire pousser depuis des années avec le jardinier employé dans le domaine. Sa jolie petite frimousse déjà aux allures angéliques et ses yeux pleins d'étoiles avaient eu raison de sa colère en deux temps trois mouvements. Elle avait beau la gronder mais à chaque fois elle réitérait la bêtise. La mère ne pouvait que se résoudre à cette idée, sa fille était réellement fascinée par le monde florale, et elle ne voulait pas la brimer, de peur que cette jolie passion s'envole à force de se faire réprimander. Et puis, elle était tout bonnement incapable de résister à sa fille, elle laissait cette corvée de la personne méchante aux domestiques. D'autant plus que sa fille lui avait lancé un jour, vers 3/4 ans, et assez fièrement:

"Quand je serai grande je fera pousser beaucoup des fleurs pour faire plein des jardins! Et comme ça je pourra en donner à tout le monde! Et comme ça les gens sont toujours contents".

Elle possédait déjà cette conviction que la paix et le bonheur se faisait par le biais des fleurs et que cela pouvait changer les choses dans le monde. Ses parents la virent grandir comme une enfant épanouie, grimpant agilement aux arbres, leur ayant aussi causé de tas de petites frayeurs qui les avaient toujours laissées pantois, cette petite fille avait un don naturel et une agilité digne des chats, ce qui lui avait valu ce surnom de Cat depuis sa  tendre enfance, car Cat (ni Catarina) ce n'était pas son réel prénom. Une fois ils l'avaient vu pousser l'audace jusqu'à grimper sur le toit de la villa domaniale, tellement elle se repaissait d'exploits divers et variés, n'en faisant qu'à sa tête, gambadant bien souvent pieds nus parmi les hectares de jardins et de forêts, toujours à la recherche d'une pitrerie à faire. Cette petite était aussi charmante que taquine et espiègle. On essaya alors de conserver ces qualités et de les cultiver.
Ne lésinant pas sur les dépenses, ses parents engagèrent un maître d'arme afin de lui faire suivre un entraînement de haut niveau dés le plus jeune âge. Ainsi elle serait capable de se défendre grâce au compléments de connaissances que lui apportèrent quelques professeurs d'arts martiaux. Pendant qu'elle était rompue au combat son énergie était canalisée et sa capacité de concentration s'intensifia.

Oui la jeune fille avait grandit dans un contexte de cage dorée, parmi une famille riche et puissante italienne, et ce genre de succès ne plaisait guère à tout le monde:

*Les années avaient passées et la jeune demoiselle c'était encore embellie, mais malgré cela, elle n'avait jamais été du genre à se donner à n'importe qui, elle croyait de en de belles valeurs, s'était imposée bon nombres de principes, et surtout à celles du mariage et à l'amour. Elle avait voulu préserver sa virginité et ses baisers à l'homme qui serait celui de sa vie. Ainsi elle avait beau être courtisée de tous les côtés, rien n'y avait fait, aucun des jeunes hommes qui lui avaient tournés autour n'avaient trouvés de grâce à ses yeux, sauf...Sandro, le fameux Sandro...fils de parents modestes qui s'était lié d'amitié avec son grand frère, une belle amitié durable qui surpassait toutes classes sociales, toutes ces histoires d'humain et d'hybrides se faisant la guerre, car oui, Sandro était un homme, pas un kitsune, mais malgré cela il fut vite accepté dans la famille étant un être d'exception à leurs yeux. Et encore plus à celui de Cat une fois que son aîné le lui a présenté. Le coup de foudre avait été immédiat. Mais voilà, elle avait tout juste dix ans, lui deux de plus qu'elle, et ils vécurent leur amour avec insouciance, jusqu'à ce jour où Cat lui annonça qu'elle partirait en internat, pour ses études en botanique, en Angleterre. C'était une occasion rêvée pour elle, et elle ne comptait pas la gâcher, bien qu'elle soit déchirée entre les deux (entre sa passion et son amour). Elle avait pourtant toutes les connaissances en main s'y intéressant depuis toute petite mais ces trois années devaient lui délivrer un diplôme qui légitimerait tout ce qu'elle savait déjà et lui permettrait de pousser encore plus loin ses connaissances.

*La veille de son départ, la belle italienne décida de faire voler en éclat tous ses principes, afin d'être sûre de conserver l'amour de Sandro qui lui avait juré fidélité éternelle, et qu'il l'attendrait jusqu'à son retour. Elle avait beau n'avoir que quinze ans, la demoiselle n'était pas dupe, et elle savait que leur histoire ne résisterait pas ses trois ans, ni jusqu'à un beau mariage, ils étaient tous deux arrivés à une époque de leur vie où les besoins changeaient, et elle n'avait aucune garantie qu'il n'aurait pas envie de vivre une relation stable et posée avec une autre. Elle voulait pourtant que ce soit bel et bien lui le premier.

*Ce soir là elle mit en place un joli cocon dans sa chambre à coucher déjà bien confortable. Elle avait réussit à dégotter dans les cuisines une très bonne bouteille de champagne, avait tout organisé dans la chambre comme dans les romans fleurs bleues, disséminé des pétales de roses du jardin un peu partout dans la pièce et sur son lit à baldaquin qu'elle avait habillé de soie rose, déposé des bougies parfumées de çà de là de la pièce, et avait tenté de se faire jolie pour l'occasion. Elle avait mis un peu de musique douce, pas quelque chose de très fort pour ne pas que les parents se demandent ce qui se passait et n’interviennent et crée une ambiance tamisée. Elle sourit en entendant toquer à sa fenêtre du premier étage, il s'était hissé sur le balcon tel un Roméo,car elle lui avait donné rendez-vous et lui ouvrit. A peine un pied dans la chambre et déjà ils s'embrassaient avec passion, lui laissant tomber à terre le bouquet de statices rouges qu'il avait en main, quand des coups de feux avaient retentit dans toute la demeure. On entendait hurler et crier, puis Cat n'entendit plus rien, le silence, et tenait désormais un corps inerte dans ses bras, corps qui l'avait projeté au sol par la force de l'impact et qui lui avait valu son salut.

Elle resta ainsi de longues heures, sans bouger, totalement interdite, très choquée mais surtout de peur qu'on s'aperçoive qu'elle avait survécu, au cas où l'ennemi serait encore dans les parages. Elle prit sur elle alors, de supporter le poids mort de ce corps, avant de réaliser qu'il l'était bel et bien. Le jour commençait à se lever la fit sortir de sa léthargie, les rayons du soleil frappant au carreau. Elle pleura silencieusement une fois qu'elle l'eut repoussé,  pendant encore deux longues bonnes heures, suffocant fortement, puis fut prise d'une certaine dose de courage et de sang froid. Elle allait inspecter le reste des lieux, mais à peine le seuil de la porte de sa chambre franchit, elle posa une main sur sa poitrine et une autre sur sa bouche, s'empêchant de vomir. La tuerie avait été telle qu'on avait l'impression de se retrouver dans un abattoir. Du sang, que du sang, rien que du sang, et des cervelles éclatés par l'impact de certaines balles, elle aurait pu devenir folle mais non, elle devait tenir bon et voir si parmi tous ces amas de chaire morte, se trouvait un quelconque survivant, mais ne trouvait personne. Elle alla courir dans le jardin et posa sa main contre un arbre, vomissant sur le sol. Cela avait été trop, la vision, ainsi que l'odeur...Elle avait l'impression que ce charnier la hanterait toute sa vie, que son nez ne pourrait plus jamais se défaire de ces relans putrides.

Elle se donna assez de courage pour faire volte-face quand un bruit de sirènes se fit entendre. Les autorités avaient été alertées par une tierce personne. Elle aurait pu se laisser aller à leur laisser la responsabilité du domaine et à sombrer dans la dépression tout simplement, au lieu de cela, elle regardait les inspecteurs faire, les observais, histoire d’enregistrer mentalement leur façon de procéder. Sa bonne mémoire conjuguée au self-control appris grâce à tous ses professeurs la sauveraient sans doute d'une folie certaine, et dans de nombreuses situations futures.Un jeune homme qui se trouvait sur le terrain remarqua son attrait pour l'enquête, ne se doutant pas qu'elle était la seule survivante dont ses collègues parlaient, jusqu'à ce qu'il s'aperçoive des éclaboussures de sangs sur ses jolis vêtements inappropriés pour une quelconque sortie. Il la conduisit à ses supérieurs, interloqué par sa capacité à ne pas s'écrouler, à tout supporter alors qu'elle passait une seconde fois devant les corps. On l'emmena au commissariat pour les biens de l'enquête en tant que témoin numéro un puisque seule survivante du carnage. Elle avait tout bonnement et simplement décidé de ne plus pleurer, et déterminée comme elle l'était, elle n'avait plus en tête qu'une seule idée, retrouver le commanditaire du massacre, pour que justice soit faite, elle ne comptait pas se venger, ni le tuer, elle voulait simplement honorer la mémoire de ses parents en l'envoyant derrière les barreaux, mais comment faire quand on a juste quinze ans, vous n'êtes crédible pour personne à cet âge là, même pas pour les notaires, qui refusèrent de lui céder son héritage légitime...pas avant ses dix huit ans. Soit...

Elle erra alors quelques mois, se débrouillant comme elle pouvait pour manger, se laver, et dormir au chaud. Par chance des amis de la famille se soucièrent de son cas assez rapidement. Ils étaient persuadés qu'elle avait été tuée elle aussi et c'est pour cela que personne ne lui avait offert l'hospitalité quand l'un d'entre eux tomba un jour sur elle en train de voler. Cette vue le désola, et il la prit sous son aile, l'intégrant à sa famille assez rapidement puisqu'elle les connaissait déjà. Elle se lia un peu plus d'amitié avec un l'un des fils sans pour autant en tomber amoureuse, qui lui parlait tout le temps de son école de police, des tests d'aptitude à passer, et plus le temps filait, plus la demoiselle se faisait à cette idée, elle allait elle même postuler c'était décidé! Sauf qu'elle fut refoulée à l'entrée à cause de son très jeune âge. Elle eut assez de culot pour tout de même ses talents et les recruteurs furent bouche bées. Ils lui dirent qu'ils feraient une exception pour elle, qu'à ses dix-sept ans, si elle voulait toujours, elle pourrait passer les tests. Si c'était concluant on la prendrait illico-presto.

Elle entraîna alors son acuité visuelle durant ces deux années, fit en sorte de travailler ses capacités de logique et de raisonnement, ce qui n'était pas un réel problème. Bref elle reçut un énorme coaching intellectuel de la part de sa famille d'accueil, car on ne pouvait vraiment dire d'adoption, et travailla sur d'autres points plus ou moins faibles. Ainsi, c'est avec une riche future générale, et personnelle qu'elle se présenta de nouveau, le jour même de ses 17 ans afin de passer les tests. En plus de ses qualités, elle avait réussit à développer un instinct accru qui lui permettait de se débrouiller dans beaucoup de situations. Elle passa les tests avec brio et ses résultats étaient tellement élevés qu'on la contacta en secret. Alors qu'elle s'apprêtait à partir pour suivre une formation avec ses futures collègues de travail, un homme l'interpella, l'attrapant par le bras. Elle jeta un regard sur l'armoire à glace qui lui faisait face et le retourna sur le sol sans même qu'il s'en rende compte. Non pas qu'elle avait la force d'un colosse, mais elle savait utiliser le physique de ses adversaires pour en tirer avantage. Enfin, contre les deux autres comme cela qui la transportèrent elle ne pu rien faire, et regretta de ne pas avoir une arme à feux sur elle. Une fois installée dans la voiture on lui expliqua:

"Vous avez été repéré par nos services pour travailler dans une brigade spéciale, si cela vous plaît, la seule condition sera que vous appreniez l'anglais, et le français car vous pourriez être amenée à travailler dans ces des zones anglophones ou francophones, voire dans d'autres pays étrangers, nous ne pouvons vous en dire plus pour le moment sauf que vous devrez suivre une formation chez nous, pour l'utilisation d'armes à feu. Des questions?
-Pour qui vais-je travailler?
-Le nom de notre service doit rester top secret, il vous sera donné quand vous y serez réellement affiliée. Sachez que nous œuvrons contre  toute forme de corruption et...
-STOP! C'est la seule chose que je voulais savoir, j'accepte..."

Elle se disait que chaque personne traquée, chaque gang démantelé, chaque mafiosi ou dealer qu'elle ferait attraper, la mènerait un jour vers le responsable de sa destinée. Autant s'y mettre au plus vite! Arrivé sur son lieu de travail, la base centrale de son unité, si vous préférez, elle signa ses contrats non sans poser de questions ni même sans négocier, mais tout ce passa bien. Elle subit une batterie de tests intellectuels et physique et un entraînement intensif aux armes à feux. Ses chefs instructeurs ne tarissaient pas d'éloges sur elle, alors qu'une femme dans ce milieu avait souvent la vie dure, et elle savait remonter et démonter des armes en un temps record tel, et avec une telle dextérité qu'elle fut très vite respectée. Une telle femme, on avait pas envie qu'elle vous pose un chargeur sur la tempe. Après un an de formation, d'entraînement et à vivre de cette profession, elle amassa un pécule qui lui permit de se payer les droits de succession. Elle se pointa un matin devant le notaire familial et lui tint à peu près ce discours:

-J'ai 18 ans aujourd'hui, et j'ai ce qu'il faut, alors je suis en droit de récupérer mon héritage, la villa, et tout ce qui va avec...

Quelques temps après elle obtint gain de cause et alla d'ailleurs s'y installer, se faisant fournir tout ce qu'il lui fallait pour vivre bien et ses missions. Cat disparut à la face du monde, et devint Catarina (ce qui fait que vous ne saurez pas son vrai prénom).Et tout cela jusqu'à ses vingt ans, où on l'envoya selon les choix qu'elle avait fait, en France, sous couverture. Elle décida de prendre quand même un petit mois de repos après ses trois années de bons et loyaux services, sans jamais s'arrêter, connaissant peu d'échec et surtout de gros succès, et installerait sa base dans les sous sols de sa boutique. Elle allait enfin pouvoir travailler avec les fleurs, mais ...en façade!

C'est alors une jolie renarde fleuriste qui débarqua et alla signer les papiers pour conclure l'accord de vente de sa propre affaire. Une fois dehors et installée dans son appartement elle sortie sur le pas de la porte, le dernier carton enfin déballé, et ressuya son front en sueur:

-Alors c'est ça Moutain City?



___« Quels sont tes goûts ? »


Les fleurs et Cat...toute une histoire d'amour...tout comme avec le maniement des armes. Elle a une jolie collection qu'elle a entreposé chez elle, pas ici, avant de les faire rapatrier quand elle aura sa boutique de fleuriste, avec une sous sol caché. Elle adore s'entraîner encore et toujours au tir. Elle aime la bonne bouffe, sauf la sienne puisqu'elle la fait souvent brûler, est fana de son travail mais dans l'ensemble est une bonne vivante.Elle adore prendre soin d'elle dans un bon bain moussant dans lequel elle pourrait se délasser des heures durant et nettoyer...oui oui..nettoyer, c'est une véritable maniaque, tout ce qui a trait à l'hygiène et la sécurité est important pour elle. Pas un couteau ne traînera chez elle, pas une assiette sale... Elle possède une collection de films et de dessins animés incalculable, adorant les longs métrages.Elle aime les sorties culturelles, aimant s'enrichir de nouvelles connaissances, et puis c'est une aide pour son métier...Le hic, il faut qu'elle apprenne l'anglais...et vite!Elle a aussi un goût prononcé pour toutes les sensations extrêmes et son métier l'a désensibilisé plus ou moins au sang, elle s'en est même déjà délectée et aime beaucoup


___« Parle-nous des tes ambitions et de ton parcours de pro ! »


Et bien je suis arrivée à Moutain City afin de retrouver le commanditaire du meurtre de ma famille, de mon petit ami, des proches et amis, les ex employés de maison, les professionnels engagés au domaine. En bref, je ferai en sorte que justice soit faite pour toutes ces personnes. J’espère pouvoir aussi aspirer au bonheur et construire une vraie vie de femme, je ne parlerai pas encore de couple, mais je ne préfère pas y penser pour le moment la cicatrice étant encore bien ancrée dans mon cœur.
J'ai fais des tas d'études en botanique qui ne se sont soldées en un diplôme seulement lors de ma formation en tant qu'agent secret. Elle me permettra de préserver ma couverture à Mountain City où je suis en mission secrète. J'aime la profession que je vais exercer ici sous couverture depuis que je suis petite car je suis folle de fleurs, on ne peut même plus appeler cela une passion tellement je les aime, et puis mon métier officieux me passionne. Devoir traquer toutes ces têtes corrompues me fait plaisir, au moins je vide le monde de ces pourris qui gangrène les belles valeurs de la société et qui bousillent des vies, j'ai vraiment la haine contre ces gens là, ce sont ces personnes qui ont tuées mes parents en quelque sorte. Ce qui me plaît c'est de devoir faire appel à toutes mes facultés et pouvoir sauver des vies indirectement ou directement. La seule chose que je regrette c'est que parfois cela se termine dans un bain de sang. On ne pourrait pas faire ça dans des pétales de roses pour changer?


___« D'autres confessions à nous faire ... ?  »


C'est peut-être qu'un détail mais je suis toujours vierge... Ah oui, je possède une voiture et une moto. Cette dernière je la chéri comme mon propre enfant, c'est un joli bijou. J'adore tout ce qui a attrait aux deux roues. Mon prénom est dérivé de mon surnom et Valdi est un nom d'emprunt, ainsi vous ne saurez mon vrai nom et prénom qu'à la fin de ma mission ultime




  • Votre pseudo/prénom - A tes souhaits
  • Votre âge IRL - L'âge d'être ici
  • Quel est le personnage de votre avatar - Ahri de league of legende











  • Comment avez vous connu le forum ? - DC
  • Que pensez-vous de Lost School ? - Mignon.
  • Des suggestions ? - Pas vraiment
  • Avez vous lu le règlement ? - Okay, code bon ! 



Dernière édition par Catarina Valdi le Lun 16 Sep 2013 - 4:15, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nyroc Wolfen
Okami
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 22/06/2013

MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Mer 21 Aoû 2013 - 9:44

Bienvenue parmi nous. en espèrent que le forum te plait
Revenir en haut Aller en bas
Opaline Lawrence
Femme
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 04/11/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Mer 21 Aoû 2013 - 19:17

J'aurais pus dire re bienvenue vu qu'il y a marqué DC mais je considère que même si la personne est déjà sur le fofo le personnage est nouveau donc je dirais bienvenue Very Happy Et puis de toute façon j'ai aucune idée de qui se cache derrière Razz

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


                                              Ma couleur de dialogue : ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Akai
Admin, élève de sixième année
avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 17/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Septième année
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Jeu 22 Aoû 2013 - 0:04

Bienvenue Catarina, jolie début de fiche, bonne chance pour la suite !

Juste pour savoir, as-tu prévenu un Admin pour ce DC ? 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Jeu 22 Aoû 2013 - 18:44

coucou et merci à tous, et oui Ruka j'ai demandé la permission à Sora et qui m'a dit oui ^^, sinon je ne me serais pas permis autrement. Merci pour le compliment, j'espère faire aussi bien pour la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sora Kitsou
Neko
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Jeu 22 Aoû 2013 - 19:56

Je confirme, la demoiselle m'a demandée Smile Wuka, tu me fais fantasmer quand tu endosses le rôle d'admin *-* *la viole*

Bienvenue parmi nous, à nouveau ! Profite bien ♥️

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

3/2 RP's en cours
Ruka Akai ♥️ And Ayu ♥️ And Daren Brakensword ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Akai
Admin, élève de sixième année
avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 17/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Septième année
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Jeu 22 Aoû 2013 - 20:30

D'accord, ça marche alors ^^

Oui bah c'est si peu souvent... ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Ven 23 Aoû 2013 - 2:57

Elle a bien raison, elle a fait son boulot comme il faut pas de panique je m'en offusque pas, sinon merci Sora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Dim 25 Aoû 2013 - 15:38

bienvenue miss
Revenir en haut Aller en bas
Sora Kitsou
Neko
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Jeu 29 Aoû 2013 - 15:19

C'est sans hésitation que je te valide. Jolie fiche au passage ^^

Envoie-moi juste un mp pour me dire si tu es gérante de la boutique de fleurs ou juste une fleuriste vendeuse Smile

Tu connais ensuite toutes les petites choses à faire pour pouvoir jouer en toute tranquillité (demande d'habitation, demande rp etc etc !).

Profite bien de ton bon temps sur Lost School ♥️

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

3/2 RP's en cours
Ruka Akai ♥️ And Ayu ♥️ And Daren Brakensword ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   Jeu 29 Aoû 2013 - 18:14

Merci ^^ je me suis démenée ce n'était pas évident. Merci pour la validation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Catarina Valdi invoque le pouvoir des fleurs, pour un changement en douceur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Idée pour manga?
» Le pouvoir des fleurs [PV]
» Rien de mieux que l'odeur des fleurs pour se calmer. [PV Elizabeth]
» Une autre comme moi ? [Cora Hale]
» Le pouvoir des fleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost School :: Les archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit