FORUM NC-16. Ce forum est un forum hentai, yaoi et yuri. Nous l'interdisons aux moins de seize ans et déclinons toute responsabilité si jamais les âmes sensibles sont choquées.
Le forum passera bientôt en V.2. De nouveaux lieux, de nouveaux hybrides et une intrigue qui évolue ! Soyez présents !

Partagez | 
 

 Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora Kitsou
Neko
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

MessageSujet: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   Dim 10 Juin 2012 - 21:36

L'amitié qui se lit sur les visages et dans les gestes devient comme une prairie dessinée par un rêve dans une longue nuit de solitude.
Tahar Ben Jelloun

- Sora ! Deux Kro pour la 3 !
- Oui, j'arrive ! Répondit l'intéressée.

La jolie chatte était épuisée. Levant les yeux vers l'horloge de la cuisine, elle vit afficher 18h02 et poussa un long soupir. Elle s'accorda quelques secondes pour se passer les mains sur le visage. Ses longs cheveux noirs tombaient de chaque côté de son fin visage, échappés de sa queue de cheval. Elle était arrivée le matin-même à neuf heures et depuis n'avait pas posé une seule fois ses fesses. Ses jambes lui paraissaient lourdes et chacun de ses muscles la tiraillait, tous ses gestes la faisaient grimacer. Cependant, la demoiselle avait accepté de faire quelques heures supplémentaires pour aider son patron et ainsi arrondir ses fins de mois. En effet, son emploi au Beer's pub n'était pas suffisant pour mener une vie de rêve. Or, sa machine à laver était tomber en panne donc Sora se devait de faire rentrer plus d'argent pour ce mois-ci. En attendant, elle emmenait ses lessives à la laverie la plus proche de chez elle mais à nouveau, cela lui faisait dépasser ses finances habituelles.


- Sora ! Tu fous quoi ? L'interpela le patron.
- Ouiiii... j'arrive !

18h30 et elle en aurait fini. Elle se hâta de récupérer les commandes au comptoir et d'afficher son sourire si joli et si doux à la fois. Elle alla gracieusement jusque la table 3 et déposa les deux bières devant les deux hommes. L'un d'eux plongea le regard dans son décolleté et elle s'empressa de se redresser.

- Voici vos commandes messieurs. Je vous souhaite une bonne soirée ! Répliqua-t-elle gaiement avant de s'apprêter à repartir.
- Attendez, mademoiselle !
- Faites vite, nous sommes légèrement débordés... dit-elle poliment en fixant le voyeur.

Essayant d'être discret, l'homme approcha sa main de Sora et la glissa sur la cuisse dénudée de celle-ci. Elle recula et fronça les sourcils. Le jeune homme devait à peine avoir 18 ans et la jolie chatte n'était pas du genre à se laisser faire. Elle se prépara à devoir appeler son patron en renfort puisque ce n'était pas la première fois que cet individu se comportait ainsi avec elle. Pourtant, il ne l'avait jusqu'alors jamais apostrophée. Elle tenta de paraître détendue afin de ne pas faillir à ses devoirs d'hôtesse mais son estomac formait une boule d'agacement. Sa longue queue de chat claqua nerveusement l'air tandis que ses fines oreilles pointèrent vers l'avant.


- Vous vivez dans la ville ? Lui demanda-t-il.
- Oui monsieur mais je n'ai pas le temps pour ce genre de discu...
- Contre un bon prix, m'offririez-vous vos services ?
- Je ne suis pas...
- Ne mens pas ma jolie, chuchota-t-il en l'interrompant sous les ricanements de son copain. Lui et moi, on est bien, avoue que tu aimerais qu'on s'occupe de ton petit minou...

Il caressa sa queue de chat et cela eut pour effet de la faire frémir.

- Monsieur, veuillez cesser, je ne suis pas ce que vous recherchez, dit-elle fermement.
- Chut l'hybride, tes ancêtres se soumettaient à leurs maîtres alors tu vas me faire le plaisir d'en faire de même...

Sora chercha le soutien de quelqu'un aux alentours, cessant de l'écouter et vit un client d'une trentaine d'années qui regardaient vers elle. D'un regard, elle le supplia de lui venir en aide mais contre toute attente, il se leva et se dirigea pour payer sa commande. Elle le maudit intérieurement et reporta son attention sur les deux jeunes gens qui continuaient de lui faire des avances. Un feulement de colère montait dans sa gorge mais elle se devait de se contenir sinon elle risquait la perte de son emploi.

- Je retourne à mon travail, messieurs.

Elle commença à s'éloigner mais l'un des deux l'attrapa à la base de sa queue en tirant, la faisant miauler de douleur. Ses griffes sortirent et elle dut se retenir de s'occuper du cas des deux humains.

- Lâchez-moi immédiatement.
- Tais-toi et donne-nous ton adresse que l'on vienne te rendre visite, princesse...

Ses joues étaient rouges et ses yeux remplis de larmes de douleur. Elle allait s'énerver, tant pis pour son travail quand elle entendit une voix claire.

- Lâchez cette serveuse tout de suite, jeunes hommes.

Sora frémit et reconnut la voix de son patron. C'était un homme barraqué aux épaules larges et les deux ados ne mouftèrent pas, lâchant la jolie chatte qui se cacha derrière son sauveur. De loin, elle vit le client trentenaire accoudé au bar qui lui fit un clin d'oeil. Elle lui adressa un sourire plein de reconnaissance et le suivit du regard lorsqu'il partit. La jolie chatte se concentra de nouveau sur la discussion corsée de son patron et ses "agresseurs".

- Maintenant, présentez vos excuses à cette demoiselle.
- Pardon madame, dirent-ils en coeur, marmonnant.

La jeune femme se contenta d'un signe de la tête, poussa ses cheveux de sur son visage et retourna dans les cuisines pour boire un verre d'eau. Son patron la suivit et s'inquiéta de son état.


- Ca va aller, Sora ?
- Oui ne vous en faîtes pas, ce n'est pas la première fois.
- Tu aurais du m'en parler, je ne mords pas tu le sais bien, dit-il sur un ton paternel en la voyant s'affaler sur une chaise, les oreilles basses.
- Je ne veux pas perdre mon travail sinon je finirai à la rue, Francis.

Il fit une légère grimace sans savoir quoi lui répondre et la jolie chatte se releva et lui fit un sourire compatissant. Il était patron, pas ami. Pouvait-elle lui en vouloir de ne savoir que dire ? Elle reprit son travail mais l'incident l'avait affectée, c'était certain. Son sourire se faisait moins sincère, son regard plus fatigué que jamais. Trois jours qu'elle travaillait sans relâche. Elle servit l'une de ses vieilles amis sans la reconnaître et revint au comptoir, posant sa tête sur sa main, lassée. Une main se posa sur son épaule et elle sursauta :

- Sora, rentre te reposer et prend ta journée demain. Je t'en fais cadeau comme si tu avais travaillé, dit alors son patron. Il faut que tu penses un peu à toi.

Elle se retourna vers lui et dans un élan de gratitude, lui sauta au cou.

- Oh merci...

Elle se recula, gênée et fila aux vestiaires. Elle se changea, se rhabillant rapidement. Elle portait un large T-Shirt avec un slim, tous deux entièrement noirs. Elle revint dans la salle et repassa à côté de sa vieille amie. Elle se retourna brusquement et surprise :

- Ruka ! C'est toi !

Tellement heureuse de la revoir, Sora se précipita sur la jeune lapine et l'enlaça avec force.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

3/2 RP's en cours
Ruka Akai ♥️ And Ayu ♥️ And Daren Brakensword ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Akai
Admin, élève de sixième année
avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 17/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Septième année
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   Lun 11 Juin 2012 - 14:05

"Si l'amitié ce n'est pas de partager tous les délires, alors c'est quoi, on se demande?"
Marc Levy

    « Poisson : Aujourd’hui, Neptune est avec vous, belle journée, ne restez pas cloitré(e) chez vous, le Soleil vous sourit. Forte probabilité que vous fassiez une rencontre marquante… Serait-ce l’amour ? blabla […] »


    Dans un soupir las, Ruka tourna la page du magazine. Allongée sur le dos, vautrée lourdement sur son lit, la lapine tenait le magazine en l’air qu’elle lisait passivement depuis une heure déjà. Elle avait passé l’après-midi dans la pénombre de la chambre, éclairée par un pauvre espace laissé par les volets qu’elle avait croisés. Seul le bruit du ventilateur – dérobé à son frère – troublait le lourd silence de la pièce. Ruka laissa tomber le magazine sur son visage, ouvert à la page d’une publicité de soda frais. Le magazine avait cette odeur caractéristique des trucs neufs, et sur son visage, la fraicheur des pages ne lui fit que du bien. Le souffle du ventilo’ souleva quelques mèches de sa frange irrégulière et Ruka lâcha un second soupir.
    Elle mourait d’ennuie.
    Dans un effort monstrueux pour surpasser sa flemme, la Usagi sauta de son lit et se traina à la fenêtre. Malgré le peu d’espace que lui offrait les volets croisés, elle constata que l’horoscope n’avait pas mentit et que le Soleil était au rendez-vous. L’été approchait inévitablement.
    Prise d’un élan de folie, la jeune hybride s’enferma une demi-heure dans la salle de bain et en ressortit changée et coiffée. Elle avait le relevé ses longs cheveux en une haute queue afin de ne pas souffrir trop de la chaleur, et portait un haut bleu clair aux fines bretelles, découvrant ses épaules pâles, ainsi qu’une jupette blanche à volant s’arrêtant en haut de ses genoux. Ruka sortit et ferma la porte derrière elle.

    Elle traversa tout l’internat et ne fut pas surprise de ne croiser qu’une ou deux personnes. C’était la période des examens pour les septièmes années et la plupart était en train de réviser chez eux ou dans leurs chambres. Les autres années étaient partit en vadrouille, à la plage pour les plus téméraire, ou en sorties pour les autres.
    Dehors, la chaleur s’écrasa sur ses épaules et elle fut prise d’une envie de retourner dans sa chambre. Mais déterminée, elle se dirigea vers l’arrêt de bus.
    Le trajet fut vite effectué, sans oublier que la lapine avait installé son précieux casque sur les oreilles. Plusieurs musiques défilèrent dans ses oreilles. Requinquée, elle descendit du transport en communs et parcourut les rues. Elle passa devant plusieurs boutiques sans s’y arrêter, s’attarda seulement sur la devanture d’un magasin de musique puis repartit. Finalement elle achetait un nouveau magazine sur la culture japonaise/mangas et animation et continua sa route. Ruka avait dans l’idée de ses désaltéré au petit café qui se situait près du quartier où vivait son frère. Il était petit et chaleureux, peu fréquenté mais très apprécié de la lapine.
    Ruka bifurqua dans une ruelle pour atteindre plus facilement le café mais en chemin, un autre café attira son attention. Non en fait, c’était un pub très bien placé, s’ouvrant sur la place principale du quartier. D’instinct elle s’y dirigea, se trouvant un prétexte bidon comme quoi elle pouvait très bien boire un verre ici car c’était plus proche. Nonchalante, elle s’apprêta à pousser la porte mais deux gars la devancèrent et la tirèrent vers eux afin de sortir du pub. Ruka se poussa pour les laisser passer, et les deux hommes se trainèrent dehors penaud. Lorsqu’ils virent la jeune hybride, ils lui lancèrent un regard méchant qu’elle ne comprit qu’à moitié. Elle soutint leurs regards qu’ils finirent par détourner pour continuer leur route, et fière de ne pas s’être dérobée la première, elle entra dans le pub.
    Elle fut enchantée de constater que l’établissement était pourvu d’une clim’. Ruka s’installa à une table et sortit de son sac son dernier achat et feuilleta le magazine. Quelqu’un vint prendre sa commande, un serveur bel homme, et commanda un misérable thé glacé. Le serveur lui adressa un sourire amusé, certainement car elle ne commanda pas de boisson alcoolisée. La Usagi sentit ses joues rougirent puis lorsqu’il fut partit se concentra sur sa lecture. Elle avait enclenché de nouveau la musique afin de ne pas être dérangés par les autres bruits. Pas facile lorsqu’on est Usagi. Mais elle était à présent plongée dans sa lecture. Un peu trop même. Le coude posé sur la table et sa main soutenant sa tête, elle ne vit même pas que ce n’était pas le serveur qui lui apportait son thé. Elle ne remarqua pas la jolie féline poser son verre près de son magazine. Ruka aperçut seulement du coin de l’œil, le bout de sa queue de chat s’éloigner. La lapine murmura un vague remerciement et se reconcentra sur les sorties des mangas de ce mois-ci.
    Elle tourna la page, poussa un soupir et libéra sa tête de son casque en l’abaissant autour de son cou. C’est alors qu’un cri familier, remplit de gratitude sonna jusqu’à ses oreilles, qui remuèrent une première fois. Elle fronça les sourcils. L’instant d’après, une douce odeur la frôla et son cœur s’emplit d’une bienveillance mélancolique. En une fraction de seconde, Ruka retint son souffle et se figea. Un nouveau cri, de bonheur et de surprise, retentit jusqu’à elle et la lapine fut soudain entouré d’une chaleur douce et joyeuse. Ses oreilles se raidirent et poussant elle-même un petit cri de joie, bondit sur ses pieds et enlaça la jolie Neko. Sora. Sora !

      - Sora ! Tu m’as tellement manquée !! dit-elle en la serrant plus fort.


    Ruka enfouir sa tête au creux de son cou, respirant à plein poumon le parfum de son amie qui l’avait tant manquée.

    « Forte probabilité que vous fassiez une rencontre marquante… »


    La phrase lui revint en tête et la lapine sourit bêtement. Elle se détacha de son amie pour la contempler un instant. Les larmes lui montèrent aux yeux mais elle fit tout pour ne pas pleurer. Elle devait se montrer forte face à Sora. Son cœur se serra. La jolie chatte était encore plus belle qu’avant – quoiqu’elle paraissait épuisée. La jeune lapine posa une main sur ses lèvres, émue.

      - Si tu savais comme je suis tellement heureuse de te revoir ! Je ne savais pas que tu travaillais ici… Enfin, je savais que tu étais serveuse mais pas dans quel établissement.


    Ruka sourit et l’étreignit de nouveau, gagnée par l’émotion. Pleins de souvenir ressurgirent de sa mémoire… Et elle ne put s’empêcher de contenir ses larmes de joies.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Kitsou
Neko
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   Sam 16 Juin 2012 - 21:47

    La jolie Neko sentit l'instant de surprise de Ruka et eut un sourire enjoué. En effet, il y avait bien longtemps qu'elles ne s'étaient pas vues. Il faut dire que cela faisait presque un an que la tornade féline avait quitté Lost School et depuis, elle travaillait d'arrache-pied dans le petit pub. Le temps de leur étreinte, Sora lui caressa les cheveux avec douceur. Ce qui la frappa d'abord fût que ceux-ci étaient attachés alors qu'à la base, sa Ruka se cachait beaucoup derrière eux. Elle s'écarta à son tour d'elle et la dévisagea avant de l'observer des pierds à la tête. Quel changement !
    Sa chère amie semblait s'être épanouie, avoir beaucoup changé autant physiquement que moralement sans doute. D'un geste rapide, elle fit passer ses mèches noires et rebelles derrière ses oreilles. Un sourire radieux éclairait son visage tandis qu'elle ne détachait pas ses yeux de son amie la plus proche de MoutainCity. Elle était vêtue de façon légère et la jeune chatte savait qu'en temps normal, la jolie lapine n'aurait pas porté des vêtements de ce genre. Du moins, la jeune lapine qu'elle connaissait par le passé. Voyant les yeux humides de celle-ci, Sora eut une mine attendrie et lui caressa la joue avant de replacer doucement les cheveux de la jeune fille.


    - Oui, je travaille ici depuis longtemps maintenant, dit-elle d'une voix douce. Je suis si contente de te croiser ! Cela fait tellement longtemps.

    Prenant une mine embarrassée et se mordant la lèvre inférieure, la jeune chatte savait parfaitement qu'elle devait des explications à son amie. Rester tant de temps sans donner la moindre nouvelles n'était pas digne d'elle. Simplement, elle avait de bonnes raisons d'avoir été absente et d'avoir tout plaqué pendant de nombreux mois. Malheureusement, tout le monde ne semblait pas l'avoir comprise et à son retour, elle s'était beaucoup retrouvée seule.

    - Je crois que je te dois des explications, Ruka... Commença-t-elle lentement en s'asseyant face à la jeune lapine. Je sais que je ne t'ai donné aucune nouvelle pendant de nombreux mois mais... je... j'ai eu des problèmes.

    Soudain son visage redevint lassé et fatigué. Elle mit quelques secondes avant de continuer, ses doigts tapotant le bord de bois de la table et son regard plutôt occupé. Elle releva vers la lapine un faible sourire.

    - Lorsque j'ai eu mon diplôme, j'avais trouvé un stage de formation pour ensuite entrer dans le métier que je veux faire. Seulement, tout est tombé à l'eau car mon père est tombé malade. Je suis rentrée du jour au lendemain au Japon, dit-elle rapidement. Je n'ai pu prévenir personne. Pardonne-moi.

    Son beau regard abyssal était plongé dans le sien et l'on pouvait y lire que raconter cette histoire lui rappelait une période lourde à porter. Elle gardait néanmoins un fin sourire et posa sa tête sur sa main, l'autre se serrant en un poing fermé sur la table. Elle s'humecta les lèvres plusieurs fois puis ferma un instant ses beaux yeux.

    - Il est tombé dans le coma. Ma mère m'a dit qu'il était inutile que je reste encore au risque de perdre mon emploi. Alors, je suis revenue pour reprendre mon travail. Je prends de leurs nouvelles tous les jours.

    La jolie chatte soupira longuement et se tortilla légèrment les doigts sur la table. Elle leva enfin ses prunelles aussi bleues que les plus profondes abysses.

    - J'espère que tu me pardonneras, Ruka.

    Son coeur battait fort mais cela n'effaçait en rien la joie qu'elle ressentait de l'avoir retrouvée. Niveau social, hormis ses fréquentations intimes, Sora ne voyait plus personne. Son obtention du diplôme suivi de son départ au Japon avait terni ses fréquentations les plus intimes et les plus proches.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

3/2 RP's en cours
Ruka Akai ♥️ And Ayu ♥️ And Daren Brakensword ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Akai
Admin, élève de sixième année
avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 17/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Septième année
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   Mer 20 Juin 2012 - 13:17

    Ses sourires, ses gestes, sa bouille d'ange.... Sora était de nouveau là devant elle ! Le cœur de Ruka tambourinait sa poitrine si fort qu'elle ne serait pas surprise si tout le monde l'entendait. Sauf qu'en cet instant, la lapine ne voyait que son amie et rien n'aurait put gâcher ses retrouvailles. Impossible de contenir la joie qu'elle ressentait et fut presque déçut lorsque Sora se détacha doucement d'elle.
    Ruka frémit lorsqu'elle eut droit au geste familier de la jolie Neko, ce geste qui était si loin et qui lui paraissait si proche à la fois. Les doigts de la féline effleurèrent son visage et replacèrent ses mèches rebelles, exécutant cette vielle manie de toujours dégager le visage de la jeune lapine. Ruka sourit.

    La douce voix de Sora résonna de nouveau dans le cœur de la Usagi. Cela faisait tellement longtemps... Oui. En effet, bientôt un an qu'elle n'avait plus vue la belle féline, laissant un grand vide dans petite vie. Quand Sora avait annoncé son départ, Ruka avait paniquée, terrorisée à l'idée de se retrouver seule de nouveau. Les premiers jours n'avaient pas été faciles, cependant elle s'était repris au fil du temps. Il ne fallait pas que les efforts de Sora aient été vains et la lapine devait aller de l'avant. Se morfondre sur son départ n'aurait fait que culpabiliser son amie lorsqu'un jour elles se reverraient. Et finalement, ce jour était arrivé !
    Avait-elle suffisamment avancée dans sa vie ?
    Rendait-elle Sora fière d'elle ?

    La Usagi elle-même n'aurait sut répondre correctement. Pour elle, elle était toujours la lapine empotée et affreusement timide qu'elle avait toujours été. Cependant, Ruka se sentait beaucoup plus ouverte aux autres... moins renfermée. Sinon, elle ne serait jamais liée d’amitié avec Lyna et Kisaragi. Oh, certes, elle n'était pas entourée d'une grande bande d'ami mais elle savait que sans Sora, cela n'aurait jamais été possible. Elle lui devait tellement...

    Ruka avisa son amie qui tirait soudainement une drôle de tête. Elle baissa les oreilles, inquiète. Alors la lapine la laissa s'exprimer, sans un mot, fixant le visage fatigué de son amie. Retenant son souffle, elle écouta attentivement la féline. Pour la première fois, Ruka la voyait véritablement abattue et cela lui fit mal. Elle se pinça les lèvres à son tour, laissant ses longues oreilles, plaquées contre son crâne. Elle se retint de pleurer pour son amie. Cela avait dut être tellement dur...
    Ruka avait beaucoup de mal à imaginer la féline délaissée et écrasée par le poids de la tristesse. Quand cette image s'imposa dans son esprit, son cœur s’écrasa et ses yeux rouges plongèrent dans l'abysse des yeux de Sora. Sa douleur était réellement déchirante. La lapine alla chercher les deux mains de son amie les serrant dans la paumes des siennes. Elle leva un sourcil quant à sa dernière phrase et s'exclama, indignée :

    - Comment pourrais-je t'en vouloir ?!


    Elle adressa un sourire plus doux à Sora, caressant le dos de ses mains avec ses pouces. Jamais elle ne pourrait en vouloir à sa meilleure amie... D'ailleurs, elle se demandait comment Sora pouvait l’envisager une seule seconde ?!

    - Je suis sincèrement désolée pour ce qui t'es arrivé... Je prie pour ton père, j'espère sincèrement que tout s'arrangera. Pour ton rêve aussi... tout cela à dut vraiment être très dur, dit-elle, insistant sur ses caresses afin de détendre le plus possible son amie. Mais je veux que tu saches que pas une seule seconde je pourrais t'en vouloir.

    Ruka sourit à son amie. Ses yeux brûlant d'une flamme intense. Maintenant qu'elle avait retrouvée Sora, elle était bien décidée à lui montrer qu'elle était là. A lui rendre la pareille.

    - Sora... Tu as tant fais pour moi... Jamais je ne pourrais t'abandonner. Tu peux compter sur moi pour t'épauler dans les moments difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Kitsou
Neko
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   Lun 20 Aoû 2012 - 22:13

La jolie Neko attendait fébrilement le verdict de son amie. Si Ruka lui en voulait, Sora la comprendrait et l'accepterait mais pour elle, ce serait l'une des pires pertes à laquelle elle serait confrontée. Elle avait énormément pensé à son amie durant son absence, ayant même pensé à lui écrire pour donner des nouvelles mais ne l'avait pas fait, de peur que la lapine trouve cela déplacé et surtout culotté venant de quelqu'un qui avait soudainement disparu de la circulation. À sa grande surprise, Ruka prit les deux mains de la Neko et les serra fort. Sora l'écouta avec attention, une boule montant dans sa gorge à chacune des phrases de la petite lapine. Ce que la jeune fille lui disait la touchait au plus profond de son coeur car en réalité, la demoiselle était la seule à avoir compris pourquoi la jolie serveuse avait disparu.

Le sourire de Ruka redonna un peu de vivacité à Sora qui redressa ses petites oreilles noires, comprenant que la jeune fille assise devant elle n'était pas prête de la laisser tomber et encore moins de la laisser dans une mauvaise situation. Elle-même eut à nouveau un sourire, son regard abyssal s'illuminant et égayant son visage plutôt pâle ces temps-ci. La féline demoiselle se retint d'ailleurs de passer par dessus la table pour serrer à nouveau son amie contre elle. Il faut dire qu'elle s'était sentie si seule et si abandonnée ces derniers mois que trouver un soutien en la personne de Ruka l'emplissait d'une énergie nouvelle.

Ces derniers mois, la vie de Sora s'était corsée. Son emploi ne suffisait pas à payer tous les besoins de sa vie : loyer, facture d'eau, d'électricité et autres, la jolie Neko était obligée d'enchaîner heures supplémentaires et journées de travail harassantes. Elle s'était par ailleurs amaigrie et paraissait bien moins rayonnante que durant sa vie d'écolière. Les conquêtes, oui mais plus tant que cela puisqu'elle n'avait plus le temps pour une vie sociale digne de ce nom. Quant à sa famille, les appels au Japon étaient loin d'être gratuits et la Neko devait se contenter de quelques appels de dix ou quinze minutes maximum.


- Ruka... Tu n'imagines pas combien ce que tu dis me touche... miaula-t-elle avec douceur. J'ai perdu tous mes contacts sur MoutainCity et pour cette raison, je n'ai pas osé venir t'embêter. Pourtant, j'ai souvent pensé à toi, ma Ruka. Vraiment souvent. Je voulais t'écrire... mais que dire quand on a fui sans rien dire... ? Et si tu voyais le taudis dans lequel je vis, tu serais choquée !

Elle grimaça en repensant à son appartement puis lui fit malgré tout un sourire qui se voulait rassurant.

- Mais, sois sûre d'une chose, Ruka. Je suis sincèrement heureuse de te retrouver enfin. Qu'est-ce que tu deviens ? Tu es encore plus belle que la dernière fois que je t'ai vue ! Et regarde comme tu es épanouie... Elle ronronna. Y'aurait-il un garçon derrière tout ça ?

Gentiment, la petite chatte replaça à nouveau des mèches rebelles autour du visage de sa lapine préférée. Son regard renvoyait toute la chaleur de son affection pour elle et sa joie de pouvoir de nouveau lui parler.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

3/2 RP's en cours
Ruka Akai ♥️ And Ayu ♥️ And Daren Brakensword ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Akai
Admin, élève de sixième année
avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 17/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Septième année
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   Mer 19 Sep 2012 - 16:46

    La lapine contemplait son amie avec beaucoup de tendresse mais surtout d’inquiétude. Ce n’était pas tous les jours que la jeune Usagi avait l’occasion de voir la belle Sora aussi affectée. Depuis qu’elle l’a connaissait, la Neko avait été la touche de bonne humeur dans sa vie où l’espoir s’était peu à peu étouffé dans cette chambre. Chambre ou prison qu’elle s’était elle-même infligée. Mais dès son arrivée à Lost School, alors qu’elle pensait que vivre une vie normale prendrait du temps, un chat lui était tombé dessus. Un magnifique spécimen. Celui qu’on ne voit qu’une fois. Celui qui vous change une vie.
    La belle avait entrainé la jeune lapine dans les couloirs de Lost School, s’immisçant secrètement dans sa vie, lui apprenant des plaisirs qu’elle pensait oniriques. Puis elle avait gagné la plus grosse place dans le cœur de Ruka durant son année au manoir. Ses plus beaux moments, la lapines les voyaient avec Sora. Des moments simples. Toutes deux assises sur un banc. Installées à une table de café. Papotant de tout et de rien.
    Ce visage qu’elle voyait, c’était le sien. Le sourire de la jolie Neko. Voilà à quoi c’était résumé le bonheur de la jeune fille durant plus d’une année.

    Et aujourd’hui, cette amie qui avait tant illuminée sa vie, était là, devant elle ; le visage creusé par la fatigue, cerné par la lassitude et la douleur. Cette fille que Ruka avait toujours crue invincible de par sa bonne humeur et sa beauté féline semblait à présent si seule et perdue devant elle.
    Le cœur de la lapine se serra. Mais elle sourit lorsque sa douce voix lui parvint à ses oreilles. Elle fit signe que ce n’était pas grave lorsque la jolie chatte s’excusa de ne pas lui avoir donné de nouvelles. Encore une fois, même si Ruka s’était sentie terriblement seule, en aucun cas elle n’en voulait à Sora. Ce n’était pas de sa faute. Puis finalement, la lapine avait bien survécu nan ?
    Elle caressa, du pouce, le dos de la main de la jolie féline, pour la rassurée. Pour lui montrer qu’elle était bien là. Elle sourit et déclara d’un ton qu’elle voulait léger.

    « Je peux toujours t’héberger dans ma modeste chambre à Lost School tu sais. Ça sera toujours plus drôle que lire des magazines japonais toute seule jusqu’à point d’heure ! »

    Elle émit un petit rire, bien qu’en vérité, la situation dans laquelle était Sora l’alarmait beaucoup. Elle se gratta la joue nerveusement mais avant de pouvoir ajouter quoique ce soit, les compliments chaleureux de son amie la tirèrent de ses pensées. Elle écarquilla les yeux tandis que ses joues étaient charriées d’un soudain afflux sanguin. La lapine devint pivoine. Elle ? Un garçon ? Certes, la vie sociale de la Usagi s’était beaucoup amélioré, mais de là à avoir un petit ami… ? Ruka n’en espérait pas autant. L’idée même ne lui venait pas à l’esprit.
    Ses yeux carmin vinrent se perdre sur la table du bar, scrutant une légère goutte d’eau perlant au pied de son verre de thé glacé. Elle bagaya un instant pour tenter de se justifier auprès de Sora.

    « No-noon ! Tu… tu te trompes… il n’y a personne derrière… ‘’Tout ça’’. D’ailleurs, je… je ne me trouve … belle enfin… Puis… tu sais… C’est euh… »

    Elle ne trouvait plus ses mots et peinait à continuer. Elle se mordit la lèvre et tenta de mettre ça de côté. Elle inspira profondément et prit une nouvelle gorgée de sa boisson favorite.

    « Je passe en sixième année cette année. Sinon ma vie a plutôt était… calme ces derniers temps. Rien à signaler. »

    Elle lui fit un petit sourire timide et inspira avant de déclarer joyeusement.

    « Tu sais, si j’ai l’air plus détendue qu’avant, c’est grâce à toi Sora. Quand tu as quitté le manoir… Je me suis dit que me laisser vivre et déprimer parce qu’à nouveau j’étais livré à moi-même… n’est pas ce que tu aurais voulu. Puis, je sais que je ne crains rien ici. Je sais que maintenant moi aussi, je peux prétendre à une vie normale et heureuse… Tout ça c’est à toi que je le dois. Et même lorsque tu étais loin de moi, penser à toi m’a toujours aidé à faire face Sora ! »

    Ses yeux brillaient d’une admiration sans borne pour la Neko. Elle sa source de bonne humeur, son mentor : sa meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Kitsou
Neko
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   Ven 10 Mai 2013 - 5:02

La jolie féline vit sur le visage de sa meilleure amie que celle-ci s'inquiétait pour elle. La lapine avait tellement changé depuis la dernière fois qu'elles s'étaient vues... Elle semblait plus mûre, plus femme, plus assurée malgré qu'elle gardât toujours ce petit côté timide et gêné quand il s'agissait de parler d'homme. Sora cligna ses longs cils noirs qui lui faisaient ce regard de biche, légèrement en amande dû à ses origines asiatiques. Ne pouvant retenir un sourire attendri, elle coucha une oreille sur le côté tout en la regardant rougir et bafouiller des mots sans queue ni tête. Amusée, la féline lui effleura la paume de la main avec tendresse et acquiesça d'un signe de la tête quand elle parla de sixième année. Déjà. Le temps passait si vite...

La jeune Neko relâcha lentement les mains de son amie, se passant les doigts dans les cheveux tout en ondulant légèrement la queue. Son regard océanique posé sur la lapine, Sora écouta la longue tirade de celle-ci, le rouge montant peu à peu à ses joues sous le coup de l'émotion vive qui venait étreindre son coeur. Les mots que lui disait sa Ruka la touchaient de nouveau... À croire que la jeune étudiante avait trouvé le point faible de la serveuse : son affection pour elle. Par ailleurs, la jeune chatte était heureuse d'entendre qu'elle s'en était bien sortie durant tout ce temps et qu'elle avait appris à avancer et à ne plus avoir peur. Son coeur battant la chamade, elle adressa à la jeune femme devant elle un sourire des plus chaleureux.


- Je suis contente de l'apprendre... Savoir que j'ai pu t'aider à oublier tes peurs me réchauffe vraiment le coeur, tu sais. Elle ondula la queue dans un mouvement paisible tandis que ses traits s'adoucissaient de joie. Je me souviens encore de ce premier jour où je t'ai rencontrée. Un abruti t'avait bousculée alors que tu semblais complètement perdue... Si l'on m'avait dit à cette époque que je venais de faire l'une des plus belles rencontres de ma vie... je leur aurais ri au nez ! Tu avais l'air si... renfermée et timide... Jamais je n'aurais cru devenir le pilier de cette transformation chez toi...

Pensivement, la jeune chatte se passa une main dans la nuque, croisant les jambes, un air nostalgique se dessinant sur son doux visage. Quand elle comparait la petite nouvelle de son souvenir à la sublime lapine plus assurée qu'elle avait sous les yeux, Sora n'en revenait pas. Le temps passait vite mais les changements la dépassaient complètement. Un petit ronronnement échappa sa gorge tandis que son joli regard revenait à son amie.

- Quand je t'ai connue, j'étais si volage, si indépendante et solitaire malgré ma popularité que j'en oubliais les valeurs de l'amitié. Toi aussi tu m'as fait changer, tu sais ? Fit-elle remarquer en dodelinant un peu de la tête. Tu m'as appris à refaire confiance et à m'attacher aux gens. Et puis, j'ai toujours eu ce besoin de protéger... voire même te surprotéger ! Mais tu vois... malgré cela, la seule et unique amie que j'ai gardée malgré mon absence... c'est toi. À croire que nous sommes toutes deux devenues dépendantes l'une de l'autre !

La féline demoiselle semblait enchantée par sa conclusion. Cela lui faisait tellement de bien de renouer avec sa lapine préférée que son coeur semblait enflammé et ne plus vouloir calmer son rythme effréné. Suite à tous ses soucis de famille, elle n'avait en effet plus ressenti autant de joie depuis de longs, très très longs mois... À tel point qu'elle ne voulait plus laisser son amie partir. C'était la seule et l'unique avec qui elle avait envie de rester dans cette sombre et difficile période. Soudain lui vint une idée. Elle ne travaillait pas le lendemain... son service avait fini tôt grâce à sa petite agression... Et si elles passaient une soirée comme au bon vieux temps ?

- Dis-moi, Ruka... Ca te dirait de dormir chez moi ce soir ? Demanda-t-elle d'une voix enjouée, l'éclat de son regard abyssal scintillant de nouveau. Si nous nous dépêchons, nous pouvons aller faire deux trois courses à la supérette du coin, louer quelques CD's et go la soirée de folie !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

3/2 RP's en cours
Ruka Akai ♥️ And Ayu ♥️ And Daren Brakensword ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Xømy
Croqueuse-d'hommes
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Re: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   Dim 3 Nov 2013 - 20:07

On s'arrête ici?
Revenir en haut Aller en bas
Xømy
Croqueuse-d'hommes
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Re: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   Lun 12 Mai 2014 - 21:38

Le rp n'ayant plus eu aucune avancée, et n'ayant reçu aucune réponse à ma question, le sujet est donc bloqué et archivé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles enjouées entre deux âmes désespérées [Ruka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Pique nique entre deux chemins...
» [Combat GS]Shaun VS Tenma, Duel entre deux chevaux légendaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost School :: Les archives :: RP abandonnés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit