FORUM NC-16. Ce forum est un forum hentai, yaoi et yuri. Nous l'interdisons aux moins de seize ans et déclinons toute responsabilité si jamais les âmes sensibles sont choquées.
Le forum passera bientôt en V.2. De nouveaux lieux, de nouveaux hybrides et une intrigue qui évolue ! Soyez présents !

Partagez | 
 

 Sora Kitsou ~ Terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora Kitsou
Neko
Sora Kitsou

Messages : 315
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

MessageSujet: Sora Kitsou ~ Terminée.   Dim 16 Jan 2011 - 3:28



Kitsou Sora


Ton âge : Je suis âgée de dix-neuf ans.
Ton espèce : Je suis une Neko.
Ton sexe : Il me semble bien être une demoiselle.
Ton orientation sexuelle : Je suis bisexuelle mais beaucoup plus attirée par les hommes, cependant.
Ta classe / poste : Je suis en septième année depuis deux ans et je suis serveuse au Beer's pub (c'est possible ?).


Raconte-moi ton histoire...


C'est en pleine nuit que virent le jour les triplés Kitsou. Nés d'une mère française et d'un père japonais, on se demandait alors de quelle origine ils tiendraient le plus. Les parents n'avaient pas voulu connaître le sexe de leurs futurs bambins et lorsque la première naquit, chacun se souviendra toujours du cri de joie de Monsieur Kitsou en voyant une petite fille. Oui, Hiroshi voulait une petite fille, il en rêvait. Je vous laisse alors imaginer le hurlement de bonheur qui retentit dans la salle d'accouchement de la maternité lorsqu'une seconde petite fille vit le jour. Et enfin, lorsque vint le dernier né, un petit garçon, l'homme manqua de s'évanouir. Il avait tout de même réussi à avoir un fils ! Il embrassa maintes fois sa femme avant de sortir dans le couloir pour crier qu'il était « papa d'enfants parfaits ». Son épouse était toute aussi comblée.

On décida donc de nommer les trois enfants dans cet ordre Ino, Sora et Ikari. Tous trois se ressemblaient étonnamment fort, yeux bleus océan de leur mère, chevelure noire corbeau de leur père. Ils étaient vraiment beaux, typés asiatiques en gardant un certain héritage de leurs origines françaises. Des métisses. Cependant, chacun avait son propre caractère. Ino était un bout-en-train intenable, Sora se montrait intelligente et joyeuse et Ikari, quant à lui, était calme et protecteur. Ils furent élevés tous de la même façon : avec beaucoup d'amour... Enfin, de leur mère Jessica surtout. Oh, bien sûr, leur papa aurait pu tué et être tué pour eux ! Mais il ne le montrait guère. Jessica faisait malgré tout en sorte que les triplés sachent combien leur géniteur tenait à eux.

Dans tout le quartier où ils vivaient, chacun connaissait les « triplés Kitsou ». Tant de monde enviait leur bouille et leur famille que chacun aimait les croiser et les écouter parler ou se chamailler. À l'école, ils ne se séparaient que très peu et se défendaient toujours les uns les autres mais une fois dans ce qui correspond au collège au Japon ( ma culture japonaise reste très basique ><' ), tous trois devinrent très populaires malgré eux, malgré le fait qu'ils étaient Neko. Ils étaient connus de tous et respectés de chacun. Inséparables, ils avaient les mêmes fréquentations. Bref, ce fût en ce temps qu'ils connurent leurs premiers amours. Enfin... seulement Ikari et Ino. En effet, Sora se montrait beaucoup moins sociable qu'eux. Non pas qu'elle fût plus méchante, loin de là, mais elle était bien plus réservée.

Pour conclure cette partie de leur vie, ils eurent une enfance et une adolescence très normale et très basique. Jusqu'au jour où.

Lorsqu'ils avaient seize ans, les triplés tombèrent chacun dans une classe différente. Cela ne changea aucunement leurs liens mais ils durent apprendre à se faire des amis sans l'aide de leurs triples. Sora se retrouva vite isolée par sa timidité accrue par la séparation avec son frère et sa sœur. Pourtant, une jeune fille un peu rock'n'roll et follette vint à sa rencontre quatre jours après la rentrée. Elle s'appelait Madeleine mais préférait Mady' ( c'était plus classe, allons. ). Celle-ci lui proposa une amitié et toutes deux devinrent des amies très proches. À partir de là, la franco-japonaise changea du tout au tout.

Sans cesser de bien travailler à l'école, elle commença à sortir sans Ikari et/ou Ino, avec ses nouveaux amis. Une bande de rockeurs sympathiques très connus dans le coin. Elle les trouvait épatants. Pour Sora, ces gens étaient ce qu'elle n'était pas. Ouverts, drôles, extravertis, et j'en passe. Ils avaient même des motos ! Et ils étaient musiciens ! C'est ainsi qu'elle comprit sa passion pour la musique. Elle avait toujours rêvé de jouer d'un instrument mais elle ne savait pas que cela pourrait s'avérer être sa vocation. Ses nouveaux amis lui apprirent à jouer du violon, du piano, de la guitare, de la basse et même de la batterie. Mais ce ne fût pas tout. Ils lui apprirent les joies de la fête et de tout ce qui tournait autour. Cependant, la jeune fille refusait de toucher à la drogue ou à l'alcool, ni même au tabac, bien trop à cheval sur ses principes.

C'est lors d'une de ces soirées qu'elle rencontra Hayao, un humain, le seul de la bande. Tous les autres étaient des hybrides. Elle et lui se rapprochèrent très vite et finirent par se mettre ensemble. C'était son premier petit ami et Sora en était folle amoureuse. Il était doux et attentionné. Même sa famille l'avait accepté. Lui avait su voir qui elle était vraiment en dehors de son apparence réservée et quelque peu froide. Elle resta avec lui durant environ deux ou trois mois. Qu'est-ce qui mit fin à cette histoire ? ... Un jour, alors qu'ils étaient à une soirée, il avait beaucoup bu et avait fumé on ne sait combien de pétards dans la nuit. Sora et lui étaient assis sur un canapé et il avait alors commencé à caresser l'intérieur de ses cuisses en lui murmurant à l'oreille qu'il la voulait maintenant. Seulement, la jeune fille était loin d'être prête à passer le cap... qui plus est au milieu d'une pièce remplie de monde et avec un homme saoul et déchiré. Alors, il voulut la presser un peu, lui donner envie, qu'elle se laisse faire mais elle se débattit et s'écarta de lui. Fortement alcoolisé et avec l'impression d'avoir été humilié, il la gifla avec force en l'insultant de chienne. Dans le vacarme de la musique, peu de gens remarquèrent la scène, Hayao la bloqua sous lui et tenta de la déshabiller mais elle le griffa et il l'attrapa par les cheveux pour la jeter au sol avant de lui mettre un grand coup de pied. Sora cria alors qu'il agrippait de nouveau sa chevelure et ses oreilles de chat pour la forcer à se lever. Mady arriva et poussa Hayao avec véhémence en lui hurlant qu'il était devenu fou. Il gronda puis, remarquant que tout le monde autour était prêt à le faire reculer s'il s'approchait des deux filles, il sortit en braillant qu'il s'en foutait de cette « pauvre pucelle en chaleur ». Mady prit Sora dans ses bras tandis que celle-ci manquait de s'écrouler en pleurs. La portant à moitié, la jeune femme aux cheveux rouges monta à l'étage avec elle et la conduisit dans une chambre pour la réconforter. Elle la berça une bonne partie de la nuit, essuyant ses larmes, la consolant avec tendresse. La franco-japonaise se calma sur le coup de trois heures du matin, elle et Mady parlèrent longuement et alors qu'elle était dans ses bras, la rousse fit quelque chose d'étrange. Elle embrassa Sora. Celle-ci ne se débattit pas et se laissa même aller à ce baiser. Cette fin de nuit signa la première fois de la jeune franco-japonaise. De surcroît, avec une femme. Madeleine se montra douce et tendre. Pour elle, c'était une façon de réconforter son amie, il n'y avait aucun sentiment derrière et les deux filles le savaient parfaitement.

Après cette nuit fortement spéciale, Sora ne put s'empêcher de déprimer sans cesse. Elle ne voulait plus sortir, manger et ne trouvait plus le sommeil. Sa famille commença à singulièrement s'inquiéter, comprenant bien vite que quelque chose s'était passé. Elle ne dévoila cependant jamais son secret et ses rapports avec ses parents se dégradèrent. Surtout avec son père qui ne supportait pas de la voir devenir si pitoyablement... détruite. Mady, que Sora continuait de voir, s'empressa de trouver un moyen de lui rendre le goût de la vie. Elle l'emmena sortir et la métisse se laissa vite séduire par ce qu'elle s'était toujours refusée... L'alcool... La drogue... Le manque... La débauche... pour payer de quoi tenir jusque sa prochaine prise... Elle sombra dans un néant total. Même son amie trouvait qu'elle allait beaucoup trop loin. Sora donnait son corps pour de l'argent, dépendante au point de ne parvenir à tenir deux jours sans une dose de n'importe quelle drogue qu'elle pouvait se payer ! Et elle ne mangeait toujours pas ! Maigre, cernée, sa famille tentait par tous les moyens de comprendre. Ino et Ikari n'en pouvaient plus de la voir souffrir ainsi et tentèrent alors une discussion avec Mady. Celle-ci ne leur cacha la vérité que très peu de temps, comprenant qu'ils étaient les seuls à pouvoir la remettre sur le droit chemin. Elle expliqua tout. Absolument tout. Ils comprirent et partirent aussitôt retrouver leur sœur dans un squat non loin de là. Ils l'obligèrent à les suivre, elle tenta de se débattre mais complètement défoncée, n'y parvint pas. Ino retint ses larmes à cet instant, troublée à l'idée de n'avoir rien vu et rien empêcher. Les triplés rentrèrent, espérant que leurs parents seraient encore au travail, ne voulant pas attirer de gros ennuis sur leur triplette. Manque de chance, ils étaient tous deux déjà là et ne purent se tromper de jugement en voyant l'état de celle-ci.

Sora se retrouva punie de sortie, avec cours à domicile. Cloîtrée chez elle, privée de ce dont elle vivait depuis des mois, elle fît une première tentative de suicide. Heureusement, Ino veillait et intervint à temps. La seconde fois, ce fût Hiroshi, son père, qui tomba dessus. Or, pour lui, cet acte était un acte de faiblesse et pour un homme fier comme lui, il ne pouvait tolérer une telle chose. Ce fût l'excuse qu'il trouva, cependant, au fond de lui, il était simplement terriblement inquiet pour sa fille. Sora, blessée devant tant d'orgueil et pensant qu'il se fichait qu'elle meure, se rebella et tenta de s'enfuir. Malheureusement pour elle, sa mère la ramena de force. Là, elles eurent une longue conversation. La jeune fille lui expliqua tout dans les moindres détails depuis l'instant où elle avait sombré à celui où elle avait « comprit » que son père ne l'aimait pas. Jessica, choquée devant les raisons qui avaient fait de sa fille un déchet, resta longtemps pantoise. Puis, elle prit une décision et lui proposa son aide. Sora accepta, comprenant dans les mots de sa mère qu'il était temps pour elle de se sortir de ce gouffre sans fond dans lequel elle avait glissé. C'est donc à dix-sept ans qu'elle fît une cure de désintoxication qui dura environ un an. Elle se refit une santé, reprenant du poids et de la joie de vivre.

Sora revint chez elle dans un état beaucoup plus encourageant que celui dans lequel elle était partie. Cependant, quelque chose s'était brisée entre elle et sa famille. Enfin, surtout avec son père, à dire vrai. C'était plus fort que lui, il ne parvint pas à lui montrer de joie quand il la vit revenir. Pourtant, au fond de lui, il était sincèrement heureux de la revoir telle qu'elle était auparavant. Sa petite fille qu'il avait tant chérie ! La jeune fille s'en trouva frustrée et des conflits firent leur apparition entre le père et la fille. Avec sa mère, sa sœur et son frère, tout était revenu à la normale. Non, en réalité, elle se montra même encore plus proche qu'avant d'eux car elle se sentait totalement redevable envers eux.

Deux mois passèrent et les tensions avec son père augmentèrent d'intensité. Lassée, elle se mit à sortir de nouveau avec Mady, allant à des fêtes où elle s'autorisait à boire mais elle ne toucha plus à la moindre drogue. Elle se le refusait catégoriquement car elle savait qu'autrement, sa mère et ses triplés seraient déçus d'avoir fait tant d'efforts pour rien. Par contre, elle s'adonnait toujours autant aux plaisirs de la chaire mais gratuitement. Elle devint libertine et se méfiait beaucoup des hommes qui disaient avoir des sentiments sincères envers elle. C'est ainsi qu'elle n'eut pas de petits amis après Hayao. Avec Mady, il leur arrivait régulièrement de coucher ensemble. « Pour le fun » comme elles disaient.

Les mois passèrent et elle se fit de plus en plus absente du domicile familial, dormant chez Mady ou chez d'autres ami(e)s. Sa mère qui savait qu'elle ne succomberait pas de nouveau à la drogue ne s'inquiéta pas et la laissa faire. Après tout, la jeune fille était presque majeure à présent et Jessica savait qu'elle quitterait bientôt le nid. Un restant d'instinct animal, qui sait. Sora refit des sorties avec Ikari et Ino mais tous deux avaient compris aussi bien que leur génitrice que leur sœur partirait bientôt. Elle avait tant changé depuis ces deux années ! Hiroshi, quant à lui, ne vit rien arriver. Quand à ses dix-neuf ans, Sora annonça fermement qu'elle partait pour les Alpes, celui-ci manqua de faire une crise cardiaque. Sa fille ? Partir ? Si loin de lui ?! Il ne pouvait l'accepter et partit sans un mot faire un tour. Jessica ne put s'empêcher de sourire en voyant sa réaction. En réalité, Sora était celle des triplés qui ressemblait le plus à son père. N'avait-il pas quitter sa famille sur un coup de tête ? N'était-il pas intelligent et doux derrière son masque de froideur ? Et malgré ses disputes avec ses parents, ne les avait-il pas toujours aimés profondément ?

Ino et Ikari préférèrent rester dans leur petite bourgade japonaise plutôt que de suivre leur sœur. Qui sait, peut-être un jour la rejoindront-ils ? En tous les cas, deux jours après, Sora partait pour la prestigieuse Lost School où la paix semblait plus présente que dans sa petite bourgade aux alentours de Sounkyo. Alors qu'elle était à l'aéroport en compagnie de sa mère et de ses triplés, elle vit son père arriver au loin. Elle l'ignora d'abord, pensant que c'était Jessica qui l'y avait forcé. Pourtant, l'homme demanda à lui parler un peu à part. Elle le suivit en soupirant et Hiroshi se tourna vers elle lorsqu'ils furent assez éloignés.


- Sora, dit-il avec un ton solennel. Je sais que toi et moi ces derniers temps, ça n'a pas toujours été l'entente... mais...
- Papa, si c'est pour me faire la morale, c'est bon, ne t'inquiètes pas, je n'en ai pas besoin.
- Non, tu te trompes. Je voulais te dire que j'étais fier de toi et de la façon dont tu t'étais sortie de... de tout ça.

Sora l'observa, abasourdie tandis qu'il lui tendait une enveloppe.

- Et même si je ne le montre pas forcément, tu es ma fille et je t'aime. Voilà.

Son ton était bourru et sur ces mots maladroits, il s'éclipsa. Sora resta figée jusqu'à ce que sa mère vienne la voir pour lui demander si ça allait. La jeune fille avait les larmes aux yeux. Pourquoi lui disait-il ces mots qu'à présent qu'elle partait ?! Lorsqu'elle décolla à bord de l'avion, il lui sembla apercevoir la silhouette de son père près d'un belvédère. Seul. Droit comme un « i ». Fier comme un Kitsou.

Décris-toi physiquement...


Sora est une jeune femme jolie qui a déjà fait tourner de nombreuses têtes auparavant. Elle mesure un mètre soixante-et-un pour un poids de cinquante-deux kilos. Son corps est fin et souple, attirant facilement les regards. La couleur de sa peau est d'un pâle assez particulier que sa famille attribue à ses origines françaises lui venant de sa mère. Son visage est doux malgré une apparence de totale froideur, il est adoucit, comme celui de son frère, par un regard bleu océan envoûtant et magnétisant. Souvent, à première vue, l'on n'a pas forcément envie de l'approcher ( surtout les hommes, à dire vrai... ) mais lorsque l'on plonge ses yeux dans les siens, le mystère et la beauté de ses prunelles ensorcèlent même les cœurs de pierre. Un nez légèrement aquilin centre son joli petit minois et une fine bouche aux lèvres quelque peu rosées trône au dessus d'un menton discret. Ses pommettes sont toutes aussi pâles que le reste de sa peau. De longs cheveux noirs et soyeux descendent jusqu'au dessus de ses fesses. Ils sont lisses et volumineux et une mèche à la limite de la frange cache un front plutôt grand. La douceur de ses cheveux donne envie à chacun de les caresser, ils sont beaux et brillants. Chose normale puisqu'elle les entretient avec une attention toute particulière. Son corps est bien proportionné, sa poitrine n'est ni trop grosse, ni pas assez et ses fesses sont légèrement rebondies. Sa taille laisse deviner des hanches simples et se terminent par des jambes fines et longues. Oui, comme on dit, Sora est haute sur pattes. Ses bras, quant à eux, se terminent par des mains fines à la manucure toujours noire. Ses ongles sont peu longs en raison du fait qu'elle joue beaucoup de guitare. Enfin, elle possède des attributs félins noirs comme le geai. Ses oreilles petites et pointues sont assorties à sa très longue queue légèrement touffue. Le style vestimentaire de cette franco-japonaise est assez particulier. En effet, nous avons affaire à une rockeuse aux goûts très précis. Sora ne se vêtit que de trois couleurs. Le noir, le blanc et le rouge. Cependant, l'association du noir et du rouge reste ce qu'elle préfère. Son look est composé de corsets à ficelles qu'elle agrémente souvent d'une jupe au genre écossais ou d'une simple mini-jupe noire. Contrairement à beaucoup de rockeurs, elle n'aime pas particulièrement le cuir et autre simili. Elle préfère le tissu car cela permet une plus grande liberté de mouvement. Bref, généralement, elle porte des chaussettes à rayures qui remontent jusque ses cuisses quand elle met une jupe. Sora porte parfois des jeans larges et tailles basses qui dévoilent alors beaucoup plus que ce que l'éthique voudrait. Elle aime se sentir sexy et désirable... mais pas non plus vulgaire ! Elle s'autorise aussi quelques slims simples et confortables. Pour ce qui est du maquillage, elle n'en porte que peu. Un coup de crayon autour de ses beaux yeux fait amplement l'affaire selon elle. Niveau chaussures, elle porte en général des docs aux semelles épaisses ou des bottes à mi-mollets. Il lui arrive, lors de grandes occasions, de mettre des chaussures à talons mais c'est tout de même fort rare. Ce qu'elle porte aussi parfois sont des T-shirts à l'image de ses groupes de rock préférés et de longues écharpes qu'elle met autour du cou dans un style négligé mais très travaillé, en réalité. Pour ce qui est des vestes, ce sont en principe des vestes en tissu de sweat-shirts qu'elle porte larges, qu'il fasse beau ou... très moche et froid. Elle a entre autre en dessous de la nuque, un tatouage juste entre les omoplates. Celui-ci représente une guitare de la marque Gibson entrelacée dans une clé de sol noire.

Décris-toi mentalement...


Sora est à l'origine une personne douce et gentille que l'on ne regrette pas de connaître. Mais les expériences de son passé tortueux l'ont rendue beaucoup plus méfiante qu'auparavant. En effet, elle est serviable et adorable mais garde toujours une certaine part de réserve envers les gens qui l'entourent. Autrement, lorsqu'on la connaît bien, elle est joyeuse et follette. Lorsqu'elle joue d'un instrument, elle devient alors une vraie furie. Il lui est arrivée de jouer sur de petites scènes et chaque fois, elle faisait exploser l'ambiance. Elle s'y déchaîne comme une folle alors que dans les coulisses, elle se montre bien plus renfermée et timide. Sora est aussi quelqu'un de fortement têtu. Même lorsqu'elle a tort, il faut qu'elle trouve un moyen de retomber sur ses pieds et d'avoir raison. Et malheureusement pour son interlocuteur, elle est très forte à ce jeu-là. Au fond d'elle, elle est de nature assez fière depuis ce qui lui est arrivée plus jeune. C'est d'ailleurs certainement pour cela qu'elle refuse d'avoir tort. Aussi, lorsqu'elle entre dans une colère noire, Sora peut devenir très impulsive et foncer sans songer aux conséquences de ses actes parfois désastreux. Certes, elle ne s'énerve pas très souvent mais lorsque cela arrive, ça fait des étincelles. Elle est aussi une séductrice hors-pair et aime beaucoup plaire aux... à tout ce qui bouge et qui est vivant, en fait. Bisexuelle, elle a tout de même un penchant pour les hommes, n'ayant couché qu'avec peu de femmes dans sa vie. Elle sait plaire par son côté mystérieux et sait aussi combien son physique la met en valeur. En conclusion, une fille gentille mais méfiante qui a tout de même un caractère bien trempé. Sora est une grande séductrice et aime enchaîner conquête sur conquête. Ne soyez donc pas surpris si celle-ci commence à vous draguer un peu. Elle a pourtant un principe : on ne touche pas à ce qui est déjà pris. Alors, hommes pris, signalez-le vite avant de vous faire violer !

Quels sont tes goûts ?


La franco-japonaise est une fanatique de musique. Elle écoute de tout mais garde une préférence pour le rock et le metal sur lesquels elle se laisse aller. Elle aime monter sur scène dans de petits bars pour chanter des chansons de sa composition en compagnie de sa guitare qu'elle a nommée Giby. Elle chérit sa chère Gibson LesPaul avec une tendresse qu'elle ne donnerait jamais à un être humain ou à un hybride. Oui, sa passion est la musique et tout particulièrement cet instrument à cordes. Sora aime aussi chanter et danser. Ces arts sont pour elle une façon de s'exprimer lorsqu'elle ne se sent pas très bien. Tout comme pour l'écriture, d'ailleurs. Elle aime écrire de longs romans qui reprennent certains points noirs de sa vie. Elle a d'ailleurs pour ambition de devenir écrivaine. Chose difficile, elle le sait. Elle aime aussi beaucoup l'automne et ses couleurs. Elle trouve cela d'une beauté presque... insolente ! Ces tons orangés, rouges et bruns la rendent certes, mélancoliques mais aussi admirative de ce que la nature peut parfois offrir. Ce qu'elle aime par dessus tout, j'ai failli oublier, ce sont son frère et sa sœur. Elle donnerait cher pour qu'ils la rejoignent à Lost School car ils lui manquent déjà. Sa mère et son père comptent aussi énormément pour elle. Il y a aussi Mady avec qui elle garde contact. Sur un plan plus intime, Sora aime l'amour un peu violent. Pas forcément SM, mais quelque peu violent, quand même. Ce qu'elle déteste par dessus tout, c'est l'hypocrisie. En effet, étant quelqu'un de très franc, elle ne supporte pas le mensonge. Sauf bien sûr en cas d'urgence. Elle n'aime pas rester à rien faire et se sentir impotente car cela la rend particulièrement irritée. Elle n'aime plus la drogue qui est devenue une véritable ennemie pour elle. Les drogués l'insupportent puisqu'ils lui rappellent son mauvais passé. La solitude ne lui plaît pas trop et c'est pourquoi, elle est devenue beaucoup plus sociable qu'avant. Pour les choses plus banales, Sora n'apprécie pas les mathématiques. Mais alors pas du tout. Lorsqu'elle doit jouer avec les chiffres, elle a l'impression de sombrer dans la démence. Ils lui embrouillent le cerveau. Surtout ceux avec des virgules ! Il y a autre chose, bon à savoir. Elle hait un texte écrit bourré de fautes d'orthographe. Pour elle, l'écriture et la syntaxe sont choses très importantes. Pour ce qui est de ses peurs, la franco-japonaise n'aime pas les araignées (très banal, je le conçois) et le sang. Arachnophobe et hématophobe. Elle a une légère agoraphobie qu'elle surmonte pourtant très bien. Elle a aussi le vertige. Sora ne déteste pas grand chose, à dire vrai.

Parle-nous de tes ambitions...


Le métier d'écrivain n'étant pas un métier que l'on apprend à l'école, Sora a donc décidé de s'orienter vers... la paléontologie ! Surpris ? Je n'en doute pas. Pourtant, la jeune femme est entrée en sixième année avec pour objectif d'étudier cette science plutôt particulière. Elle rêve de parcourir le monde à la recherche de l'histoire de la Terre. Étrangement, lorsqu'on la connait bien, cela n'est pas si étonnant. Sora s'est toujours passionnée pour l'histoire et aimerait découvrir ce qui poussa autrefois les hommes à créer des esclaves à partir d'animaux. Ce qui les poussa aussi à en faire des soumis. Ce qui réveilla la rébellion dans le coeur des hybrides. Bref, son ambition est d'écrire un jour un livre complet sur toute l'histoire du monde... Y arrivera-t-elle ? Cela reste une grande question. Toujours est-il qu'elle travaille à fond en cours pour parvenir à ses fins. C'est d'ailleurs une très bonne élève malgré le fait qu'elle ait pris des cours par correspondance et perdu un an dans un centre de désintoxication.

D'autres détails à nous faire part ?


Sora possède toute une collection de livres auxquels elle tient tout particulièrement. Il lui faudra donc une étagère dans sa chambre, si possible. Ensuite, elle possède un chinchilla noir prénommé Anima.

~ Parlons de vous derrière l'écran maintenant...


Votre prénom et/ou pseudo : Pas très utile de le savoir, je le crains !
Votre âge : Je suis âgée de dix-neuf ans et demi. Presque comme mon personnage, en fait.
Qui est le personnage de votre avatar ? Je crois pouvoir dire qu'il s'agit d'un personnage de K-On. Azusa, si je ne me trompe pas...
Comment êtes-vous arrivés parmi nous ? Si je dis par hasard, vous me croirez ? Non ? Bon bah... c'est un secret.
Que pensez-vous de The Lost School ? Des suggestions ? Un forum pas trop mal, de visu, en tous cas.

Avez-vous lu le règlement ? Oui. Lu et relu. Au cas où.
Oui ? Dans ce cas, donnez-nous le code qui validera votre inscription : Ok! Par Dalya.


Dernière édition par Sora Kitsou le Lun 7 Jan 2013 - 4:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dalya Yoru
Fondatrice, directrice, directrice des Flammae & professeur d'Italien
Dalya Yoru

Messages : 682
Date d'inscription : 04/12/2010

Feuille de suivi
Votre qualification : Professeur
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Sora Kitsou ~ Terminée.   Dim 16 Jan 2011 - 4:12

    Bienvenue parmi nous ! Un début de fiche fort intéressant. Poste-nous vite la suite que Tsukio et moi te répartissions dans la section qui te conviendra le mieux.

    Edit

    Et bien, pour moi, cette fiche est on ne peut plus valide. Le nombre de lignes est respecté, c'est indéniable. Sur ce, Tsukio et moi allons parler de ta future section et celui-ci viendra apposer sa validation et t'annoncer où nous t'avons répartie.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-lost-school.forumgratuit.org
Sora Kitsou
Neko
Sora Kitsou

Messages : 315
Date d'inscription : 16/01/2011

Feuille de suivi
Votre qualification : Autre
Vos loisirs :

MessageSujet: Re: Sora Kitsou ~ Terminée.   Dim 16 Jan 2011 - 5:04

Merci bien. ~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

3/2 RP's en cours
Ruka Akai ♥️ And Ayu ♥️ And Daren Brakensword ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Sora Kitsou ~ Terminée.   Lun 17 Jan 2011 - 0:06

Validée , tu fais desormais parti de la section des aeris , bon rp =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sora Kitsou ~ Terminée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sora Kitsou ~ Terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» petit inventaire des techniques de Sora Shizen
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost School :: Les membres :: Fiches d'inscription :: Inscriptions validées :: Aeris-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit